Concertation nationale au Mali : Des incompréhensions au tout début des travaux

0
579

Après la cérémonie d’ouverture présidée par le 1er vice-président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), colonel Malick Diaw, les travaux sur la validation des termes de référence(TDR) des futures assises nationales sur la transition ont débuté sur fond d’incompréhensions ce samedi au CICB.

Parties sur quelques plaintes des jeunes du M5-RFP qui exigeaient d’être inscrits au niveau des 05 groupes de travaux, plusieurs autres incompréhensions ont émaillé le démarrage de la rencontre. Il s’agit notamment des difficultés sur le choix du présidium au niveau des différents groupes de travail. En l’occurrence, le choix des présidents et des rapporteurs dans certaines salles. Au nombre des soucis observés ce matin, on peut noter la confusion dont certains participants font montre concernant l’ordre du jour.

En effet, il n’était pas étonnant d’entendre des participants faire des propositions dors et déjà sur la durée de la transition. D’autres se prononcer sur l’architecture du pouvoir transitoire. Toutes choses qui devraient attendre les débats de fond prévus pour les assises des 10, 11 et 12 septembre prochains.

Toutefois, il convient de signaler que l’esprit de dialogue à la malienne a eu raison de ces moments<< d’impulsion>> et de <<coup de sang>>, laissant place à la concession et la compréhension.

Ainsi à l’heure de la pause café (13 heures locales), le calme a repris possession des lieux au centre international de conférence de Bamako qui accueille cet événement national.

A TRAORÉ

Laisser une réponse