1ère réunion statutaire de l'UCESA: LES GRANDES DÉCISIONS DE RABAT

0
330

Du 22 au 26 avril dernier, s’est tenue la première réunion du bureau de l’Union des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires d’Afrique (UCESA), à Rabat, au Maroc, sous la présidence de docteur Boulkassoum Haïdara, président du Conseil économique, social et culturel et président en exercice de l’Union.
Outre le Mali qui assure la présidence en exercice, et le Maroc, pays d’accueil, la réunion de Rabat a enregistré la présence des délégations des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et du Gabon.
L’objet de la réunion a porté sur le suivi des recommandations consignées dans la feuille de route adoptée à la faveur de la dernière assemblée générale, tenue à Bamako les 10 et 11 Octobre 2017. Au nombre de ces recommandations, on peut retenir, entre autres, l’élargissement de l’Union à travers la création des nouveaux CES-IS, l’amélioration des ressources financières de l’Union, le positionnement de l’UCESA dans les différents organes de l’Union Africaine et autres institutions internationales. Par ailleurs, la réunion a pris des décisions importantes.
Il s’agit en l’occurrence de la mise en place d’un mécanisme devant œuvrer en priorité à la fonctionnalité des CES-IS dans les pays membres, (là où tel n’est pas le cas), puis à favoriser la création de nouveaux CES-IS dans les pays africains où l’institution n’existe pas ; la mise place d’un dispositif d’accompagnement et d’informations pour aider les pays cibles à disposer de CES-IS, la traduction des Statuts et Règlement Intérieur de l’UCESA en langues arabe, anglaise, espagnole et portugaise, la finalisation de la procédure d’adhésion entamée sous la mandature précédente du Conseil du travail et du dialogue social (CDTS) de l’UEMOA et la visite du président de l’Union aux sièges de l’Union africaine et de la CEDEAO.
En marge de la réunion, la délégation de l’UCESA, conduite par le président en exercice, le docteur Boulkassoum Haïdara, a été reçue en audience par le Premier ministre marocain ainsi que par les présidents des deux chambres du Parlement du royaume Chérifien.
Au menu des échanges, la pertinence des CES-IS dans l’architecture institutionnelle des Etats, la nécessité de l’élargissement de la base des adhésions à l’Union, le rôle de plus en plus accru des CES-IS dans la gestion des grandes questions nationales, l’Union, facteur d’intégration africaine, l’apport précieux que joue l’Union dans la stabilisation et le développement socio-économique du continent africain. Les deux parties ont fait un large tour d’horizon des questions d’actualité. La prochaine réunion de l’UCESA est prévue pour le mois de décembre au Gabon.
(Source : Cellule
de communication du CESC)

Laisser une réponse