2è édition du Festival sur le coton : Rendez-vous du 26 au 29 novembre prochain à Kita

0
180

La ville de Kita se prépare à abriter la 2è édition du Festival sur le coton. Avec pour thème «l’enjeu de la transformation locale du coton, source de création d’emploi et de la réduction de l’immigration irrégulière», ce rendez-vous se tiendra du 26 au 29 novembre 2020. L’information a été donnée lors d’une rencontre qui a eu lieu ce week-end dans la salle de délibération du Conseil de cercle.

C’était sous la présidence du 2è adjoint au préfet, Boubacar O. Traoré, Kita, en présence des représentants des composantes socioprofessionnelles et culturelle du Cercle. Initiée par l’Association des jeunes pour la valorisation du coton (AJVC), cette foire-exposition vise à faire de Kita une destination éco-touristique. Cela, en mettant en valeur les différents sites touristiques existants dans la zone, a annoncé le président de l’AJVC. Il s’agira aussi, selon Abdel Rahamane Sy, de faire de Kita un carrefour panafricain des jeunes cadres, entrepreneurs, investisseurs intéressés par le secteur du coton.

Pour ce faire, il est prévu un espace foire/exposition, une caravane de sensibilisation contre l’orpaillage et l’immigration irrégulière. Sont aussi au programme des visites de sites touristiques, des concours de vernissages, la formation sur l’entreprenariat agricole, une soirée culturelle, un défilé de mode et des rencontres d’affaires, avec à la clé des partenariats commerciaux dans le domaine des produits et technologies innovantes..

Ce qui offrira l’occasion aux populations locales et aux participants d’exposer des produits innovants devant permettre l’augmentation de la production, concernant notamment la culture du coton biologique et produits dérivés, a expliqué Abdel Rahamane Sy. Ce festival sera également un lieu de promotion des jeunes talents : tailleurs et stylistes de la Région de Kayes évoluant dans l’artisanat textile et des mannequins locaux, a ajouté le président de l’organisation qui œuvre pour la création de conditions optimales, favorables pour le développement, la promotion et la valorisation du coton.

Comme résultats, l’AJVC s’attend à la création d’un réseau d’investisseurs pour la construction d’une industrie textile et de trois unités d’huilerie. Elle espère aussi, à terme, la réalisation d’une unité de transformation artisanale textile et la promotion de 30 artisans (femmes et jeunes) locaux. La formation de dix jeunes sur l’entreprenariat de la photographie professionnelle et la recherche de financement, est également prévue par les initiateurs de la foire.

Ces initiatives ont été saluées par le 2è adjoint au préfet de Kita. Car, a estimé Boubacar O. Traoré, Kita est aujourd’hui l’un des leaders au plan national en termes de production de coton, en quantité et en qualité. Cette rencontre culturelle sera alors l’occasion d’installer plus d’usines d’égrenage de la CMDT à Kita pour l’atteinte des objectifs en termes de création d’emploi pour les jeunes, a-t-il souhaité.

Jigiya Mohamed FABRICE
Amap-Kita

Laisser une réponse