2è tour des élections législatives dans les régions

0
604

Mopti : Le scrutin s’est déroulé dans la paix et la sérénité

À l’exception du Cercle de Djenné où l’alliance URD/RPM a enlevé les deux sièges au premier tour, les électeurs des circonscriptions électorales de Bandiagara, Bankass, Douentza, Koro, Mopti, Tenenkou et Youwarou se sont rendus aux urnes, dimanche, pour le second tour des élections législatives.
Pour jauger les conditions de démarrage des opérations, le gouverneur de la Région, le général Abdoulaye Cissé, a visité certains centres de vote de la Commune urbaine de Mopti et de la Commune rurale de Socoura.
Il s’est rendu au centre de vote Medersa Sabil-Elhidayat du quartier Bougoufiè de Mopti qui regroupe 6 bureaux de vote.
Il a ensuite visité le centre de vote de l’école Idrissa Sow de Sévaré et celui de l’école fondamentale de Doundou dans la Commune rurale de Socoura.
Dans tous ces centres, aucun problème organisationnel n’a été constaté. Le démarrage des opérations de vote à l’heure, la bonne organisation matérielle, la présence effective des agents électoraux, délégués des candidats, et des observateurs, la présence des éléments des forces de sécurité et du dispositif de lavage des mains au savon pour contrer le Covid-19 étaient, entre autres, des satisfactions notées par la délégation. Mais l’affluence était moindre dans tous les centres visités.
Le gouverneur Cissé a insisté partout sur le respect scrupuleux des gestes barrières pour circonscrire une éventuelle contamination au coronavirus.
Il a rappelé que les présidents des centres de vote ont reçu les conseils nécessaires dans ce sens. Le chef de l’exécutif régional a aussi rassuré que la sécurité a été renforcée.
Le constat général est que la journée électorale s’est déroulée dans la paix et la sérénité mais avec moins d’affluence dans les bureaux de vote. Dans la circonscription électorale de Mopti, le second tour se jouait entre l’alliance URD/RPM/ADEMA-PASJ et la liste Yèlèma/PS-Yelenkura et l’UDD.

Dramane
COULIBALY
Amap-Mopti

 

Sikasso : Dans le strict respect des consignes sanitaires

Un bureau de vote du Groupe scolaire AB

Le 2è tour des élections législatives 2020 s’est déroulé hier sans anicroche dans la Région de Sikasso. Le gouverneur de la Région, Boubacar Bagayoko, a visité le centre de vote du Groupe scolaire AB qui comporte 18 bureaux de vote avant de remplir son devoir citoyen dans le bureau n°1 du quartier résidentiel.
C’était à 8h00 en présence des autorités locales et communales. Dans ce bureau, le personnel et le matériel électoral étaient au complet, y compris les kits de lavage de main. Dans la circonscription électorale de Sikasso, ce 2è tour des législatives oppose la liste ADEMA-PASJ/ASMA-CFP/ADP-MALIBA/FCD qui avait obtenu au 1er tour 31,36% et celle de l’alliance RPM/CODEM/URD qui avait eu 30,26%.
Le gouverneur de la Région a fait également un tour des bureaux de vote du centre de l’école Tièba qui comporte une dizaine de bureaux de vote, ainsi que le centre de vote de la Commune rurale de Natien à 20 Km de Sikasso, pour s’assurer du bon déroulement des opérations.
Il a donné des conseils pratiques aux agents électoraux sur le respect des consignes données par les services de santé par rapport au coronavirus. Le matin, l’affluence était timide dans les centres de vote. Mais le chef de l’exécutif régional dira que c’est généralement dans l’après-midi que les électeurs sortent massivement dans notre pays même s’il est vrai que cette année, beaucoup ont peur d’attraper le Covid-19, donc ils préfèrent rester chez eux.
Notons la présence discrète des forces de sécurité dans les centres de vote ainsi que les observateurs du POCIM, FAMOC et COCEM qui suivent attentivement le déroulement des opérations électorales.
Le gouverneur Boubacar Bagayoko s’est réjoui du fait que les agents électoraux et le matériel électoral étaient sur place dans les centres de vote visités. «Aucun incident majeur n’a été signalé dans la région en ce début des opérations», a-t-il signalé.
Le nombre d’électeurs de la Région de Sikasso est de 1.318.355 dont 678.801 femmes et 639.554 hommes.

Fousseyni DIABATÉ
Amap-Sikasso

Koulikoro : Faible affluence dans les bureaux

Comme au 1èr tour, les agents électoraux se sont fortement mobilisés pour ce 2è tour des élections législatives. À 8 heures déjà, les 341 bureaux de vote étaient ouverts et le matériel électoral au complet. Aucune absence n’a été relevée au niveau des présidents, des assesseurs et des délégués de partis. Les observateurs et la sécurité étaient également présents. Les mesures barrières pour protéger les électeurs ont été respectées.
À l’entrée des centres de vote, un dispositif de lavage des mains était installé et les présidents des bureaux de vote portaient tous des masques.
Les électeurs ont voté au compte-gouttes, si bien qu’il n’y avait pas de soucis pour respecter la distance réglementaire entre eux. Les femmes se sont fortement mobilisées.
Pour ce 2è tour, ce sont les listes RPM-/URD avec 38,06% au 1er tour et ASMA/CODEM avec 22,40% qui s’affrontaient. Le gouverneur de la région, le général Débérékoua Soara, a assisté à l’ouverture du scrutin au centre de vote du Plateau dans le bureau n°06. Il s’est ensuite rendu au centre de vote de Katibougou pour constater le bon déroulement du scrutin.
Le général Débérékoua Soara s’est dit heureux de voir les agents électoraux en place et au complet, de la mise en place des dispositifs pour le lavage des mains au savon et s’est réjoui des efforts que les hautes autorités ont déployé pour que les citoyens puissent exercer leurs droits civiques. Il faut reconnaître que l’affluence était très timide, en ce début de matin aussi bien au centre de vote de Katibougou que de l’école du centre.
Le président sortant de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé, candidat à sa propre succession, a voté vers 13 heures au bureau N°11 du centre de vote à Koulikoroba. Il s’est dit heureux d’avoir accompli son devoir civique et a invité les autres électeurs à faire de même en respectant les mesures barrières. Il faut rappeler que deux sièges sont à pourvoir dans le Cercle de Koulikoro qui compte 97.237 électeurs.
Amadou MAÏGA
Amap-Koulikoro

 

Gao : Deux communes n’ont pas voté

L’affluence était grande dans ce centre de la Cité des Askia

Les électeurs ont voté, hier à Gao, pour le second tour des élections législatives disputé entre les alliances ADEMA-ASMA et RPM-CODEM. Le gouverneur de la Région, le général Sidiki Samaké, a successivement visité les centres de Farandièreye, d’Aljanabandia, de Sossokoïra, du Château, de Kadji et de Bangoundié 1 et 2.
Partout, le gouverneur a remarqué que la plupart des problèmes évoqués au premier des législatives avaient été corrigés. Il a aussi constaté que le vote avait bien commencé dans le calme.
Il s’est surtout réjoui du respect des mesures barrières pour éviter la contamination au Covid-19 dans les centres de vote.
«Les présidents, les assesseurs, les délégués des centres que j’ai visités se réjouissent d’abord de la bonne réception à temps du matériel électoral et de la bonne tenue des élections législatives du second tour», a fait remarquer le chef de l’exécutif régional.
Il a aussi remercié tous les acteurs impliqués dans le déroulement du processus tout en invitant les populations de Gao à sortir massivement pour accomplir leur devoir citoyen.
Le Cercle de Gao compte 120.415 électeurs qui accompliront leurs votes dans 311 bureaux. Il est à préciser que le second tour des élections législatives n’a pas eu lieu dans les Communes de Tallataye (31 bureaux de vote) et Gabero (34 bureaux de vote) pour cause de l’insécurité, selon nos informations.

Abdourhamane TOURÉ
Amap-Gao

Laisser une réponse