60è anniversaire des relations germano-maliennes : Sous le signe de la réussite de la Transition

0
99

Le diplomate allemand Dr Dietrich Pohl (g) a insisté sur la nécessité pour les deux pays de relever ensemble les grands défis

La coopération entre le Mali et la République fédérale d’Allemagne a 60 ans cette année puisqu’ayant commencé précisément le 16 septembre 1960. Afin d’honorer cet anniversaire, l’ambassade d’Allemagne au Mali a présenté, mercredi dernier, un calendrier de 12 œuvres d’art maliennes sur la coopération entre les deux pays, obtenues par voie de concours artistique sur le thème : «Où est-ce que la collaboration entre les deux pays a créé de la joie ?». L’événement s’est tenu dans les locaux de l’ancienne résidence de l’ambassadeur d’Allemagne au Mali, sise à la Base B.

Cette rencontre a enregistré la présence de l’ambassadeur d’Allemagne au Mali, Dr Dietrich Pohl, du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Boubacar Gouro Diall et beaucoup d’autres diplomates accrédités dans notre pays.

Rappelant que l’Allemagne a été le premier partenaire à reconnaître le Mali indépendant, Dr Dietrich Pohl a insisté sur la nécessité pour les deux pays de relever ensemble les grands défis. Il s’agit, a-t-il détaillé, de construire des bases pour un développement durable, de préserver l’environnement, de donner des perspectives à la jeunesse malienne, d’offrir des alternatives à la migration irrégulière et de sécuriser nos sociétés. Mais la grande tâche du moment, c’est de réussir la Transition pour un Mali démocratique, citoyen, bien administré et gouverné, a-t-il déclaré.

Le diplomate allemand a, par ailleurs, indiqué avoir compris que la population malienne veut un «vrai changement, un nouveau commencement pour le pays». Pour y parvenir, Dietrich Pohl dira que le Mali peut compter sur son pays.
Dans son discours, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a salué la contribution allemande aux efforts de développement du Mali de l’indépendance à nos jours.

Cette coopération concerne, a précisé Boubacar Gouro Diall, les domaines aussi variés que les infrastructures, l’agriculture, la santé, le développement des ressources humaines, la communication, la décentralisation etc. Sans oublier les efforts de stabilisation et de lutte contre le terrorisme, à travers la coopération bilatérale militaire avec le programme de renforcement des capacités et l’équipement des forces de défense et de sécurité ainsi que multilatérale dans le cadre de l’EUTM et de la Minusma.

Se réjouissant de la levée des sanctions de la Cedeao sur le Mali, Boubacar Gouro Diall a saisi l’occasion pour solliciter l’accompagnement du partenaire allemand pour la réussite de la Transition, entamée dans notre pays. Il n’a pas manqué de remercier l’Allemagne pour son soutien inestimable et constant à notre pays.

Bembablin DOUMBIA

Laisser une réponse