Accès au soins santé : LOGISTIQUES ET MÉDICAMENTS POUR ATTEINDRE LE DERNIER KILOMÈTRE

0
264

Pour rapprocher les soins de qualité de la population, le royaume des Pays-Bas vient de remettre des camions et médicaments à notre pays. La cérémonie de remise s’est déroulée au ministère de la Santé et des Affaires sociales en présence du ministre, Michel Hamala Sidibé, de l’ambassadeur des Pays-Bas, Jolkert Oppewal, du directeur du bureau régional du Fonds des Nations unies pour la population pour l’Afrique de l’Ouest et Centre, Mabingue Ngom.
Pour un coût global de 335 millions de Fcfa, ce don s’inscrit dans la continuité du projet : « Atteindre le dernier kilomètre ». Il est destiné à la direction générale de la Santé et à la Pharmacie populaire du Mali (PPM) aux comptes des régions de Ségou et Mopti, et permettra de renforcer les capacités du système logistique national des contraceptifs et médicaments essentiels jusqu’au derniers villages et hameaux. En d’autres termes, il renforcera l’offre de soins dans le domaine de la planification familiale en vue de contribuer à l’accroissement du taux de prévalence contraceptive.
Mabingue Ngom a déclaré que ces ressources sont consacrées à la planification familiale, un secteur crucial. « Ce sont des investissements dont nous avons besoin pour atteindre le dernier kilomètre », a-t-il indiqué, soulignant que la santé est essentielle pour son organisation qui déploie de gros efforts pour accompagner le département de la Santé et des Affaires sociales.
Le FNUAP s’engage pour que chaque femme puisse accéder aux services de santé de qualité et de planification familiale et qu’aucune femme ne meurt en donnant la vie. Cette initiative, dénommée projet : « Atteindre le dernier kilomètre» contribue à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030 et répond aux engagements pris par le Mali au niveau international, le partenariat de Ouagadougou, et la feuille de route de l’Union africaine sur le dividende démographique.
Le diplomate néerlandais a expliqué que le renforcement du système de santé est primordial pour renforcer le contrat social. Il a également souligné que cette donation permettra d’assurer la disponibilité permanente des produits, tout en évitant les ruptures de stocks et rapprocher les produits des populations.
Jolkert Oppewal a assuré que son pays continuera à soutenir le Mali malgré les indicateurs insatisfaisants. Parlant du projet, il a précisé que c’est une initiative innovante qui va permettre de rehausser les indicateurs.
Selon le ministre de la Santé et des Affaires sociales, « atteindre le dernier kilomètre » n’est pas seulement une métaphore mais interpelle tous. Mieux, il dira que c’est ce qui nous sépare de ce que nous n’avons pas avant de déclarer que le constat fait à Mopti démontre que le plan ne marche pas.
« Et pourtant, nous avons besoin de ce dernier kilomètre pour atteindre les populations. Comment faire pour aller vers elles ? », s’est interrogé Michel Hamala Sidibé pour qui, il faut renforcer le système de santé communautaire et les soins primaires. Le ministre Sidibé a exigé aussi une approche pour changer notre façon de travailler afin d’atteindre les populations là où elles sont.
Pour le responsable du département de la Santé et des Affaires sociales, cette cérémonie de remise consacre le début d’une victoire car elle va permettre d’atteindre les populations avec des équipements et des médicaments. L’initiative contribuera fortement à renforcer les services de planification familiale.
En outre, le ministre Sidibé a tenu à remercier les Pays-Bas et l’UNFPA d’avoir contribué à l’amélioration de la santé des populations.

Fatoumata NAPHO

Laisser une réponse