Accord pour la paix et la réconciliation : Les jeunes se concertent à Ségou

0
205

L’atelier avait pour objetif de sensibiliser les jeunes sur les droits et devoirs civiques

Une soixantaine de participants composés de jeunes, femmes, représentants des organisations de la société civile, leaders religieux et coutumiers, autorités administratives et politiques de Kidal, Tombouctou, Mopti, Ségou, Ménaka, Gao, Touadénit, Douentza, Bandiagara et Bamako, ont pris part, la semaine dernière, dans la Cité des balanzans à l’atelier de renforcement de capacités sur le processus de paix. La cérémonie a été présidée par le représentant du gouverneur de la Région de Ségou, Siné Dembélé, en présence du président de la Jeune chambre internationale (JCI-Mali), Moustapha Sanogo et d’invités.
L’objectif de cet atelier était de sensibiliser et d’éveiller la conscience des jeunes sur leurs droits et devoirs civiques, pour une grande implication dans la gestion de la chose publique et dans la mise en œuvre et la consolidation de l’Accord pour la paix. Les participants ont abordé un arsenal de modules; à savoir la citoyenneté, l’engagement des jeunes dans la consolidation de la paix, la nécessité d’exercer leurs droits et devoirs civiques. Par ailleurs, ils ont évoqué l’acceptation de la différence et la promotion d’une culture de la tolérance, l’appropriation de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale et la résolution 2250 des Nations unies à travers des présentations PowerPoint, suivies de questions et réponses.
Siné Dembélé a expliqué que l’événement revêtait un cachet particulier dans la mesure où, il contribue à une mobilisation citoyenne des jeunes autour des enjeux de la participation citoyenne, de la bonne gouvernance et de la consolidation de la paix. De son côté, le président de la Jeune chambre internationale (JCI-Mali) a salué l’organisation de l’atelier qui contribuera, selon lui, à notre pays de trouver des solutions pour une sortie de crise définitive. Après avoir salué la collaboration entre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), la Coalition des alternatives africaines dette et développement (CAD-Mali) et la JCI, Moustapha Sanogo a invité la jeunesse à conjuguer la sagesse, l’humilité et le dynamisme pour faire de notre pays une nation prospère, performante et moderne. Il a également souhaité un engagement sans faille et une implication totale de tous pour atteindre les objectifs visés.

Moussa
COULIBALY
Amap-Ségou

Laisser une réponse