Action humanitaire en faveur des déplacés : L’UA OFFRE UN CHÈQUE DE 50 MILLIONS DE FCFA

0
204

L’appui a été fait par une délégation de l’organisation continentale

Dans le cadre de la gestion humanitaire des déplacés pour cause de crise sécuritaire et de catastrophes naturelles, une mission de l’Union africaine (UA) séjourne dans notre pays depuis le week-end dernier pour faire un état des lieux et offrir un chèque de 50 millions de Fcfa au ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté.
La cérémonie de remise s’est déroulée dans la salle de réunion du département sous la présidence de Hamadou Konaté, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, en présence de Mme Minata Samaté Cessouma, Commissaire aux affaires politiques de l’Union africaine (UA). Avant de remettre le chèque géant, Mme Minata Samaté Cessouma a tout d’abord exprimé l’hospitalité malienne et l’engagement des autorités pour la gestion des catastrophes humaines et naturelles. «Je me sens chez moi et très satisfaite après la visite de Mopti», a souligné l’envoyée spéciale de l’UA en terre malienne. Nous avons constaté l’implication de tous les acteurs notamment l’Etat, la société civile, les partenaires et les ONG pour l’amélioration des conditions de vie des déplacés.La visité sur le terrain a permis de découvrir l’engagement des acteurs pour la cause des groupes communautaires en situation de déplacement forcé. Cette mission avait un double objectif à savoir le soutien humanitaire et l’identification de la prochaine thématique de l’UA en 2019. Il s’agissait d’examiner les causes profondes des déplacements forcés en Afrique et particulièrement au Mali. La Commissaire a tenu a rappelé les thèmes déjà débattus lors des deux derniers sommets de l’UA comme les problématiques de la jeunesse africaine en 2017 et la lutte contre la corruption en 2018.
Le second objectif est la recherche des moyens. L’UA n’a pas beaucoup de moyen, mais c’est un organe politique qui va sensibiliser et faire des plaidoyers pour la recherche des fonds. Elle a attiré l’attention que chaque année le nombre de déplacés augmente et le budget régresse. Après cette visite à Mopti, la mission a fait des observations et des recommandations qui seront mises à la disposition des autorités en vue d’insérer ces observations dans la recherche d’une meilleure condition de vie des déplacés.
Cependant, ces observations serviront aussi à faire le bilan de l’UA qui rend compte, chaque année, aux présidents des pays membres. Mme Minata Samaté Cessouma a salué l’engagement du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et du président de l’UA auprès de la communauté des déplacés.
Pour le ministre Konaté, c’est une action très forte. « Ce n’est pas la somme qui nous a marqué, mais le geste solidaire qui va droit au cœur », a expliqué le ministre Konaté. Cette mission, dira-t-il, dénote l’intérêt que l’UA accorde à notre pays et sa volonté de comprendre comment le phénomène est venu au Mali et quelle est l’implication de l’Etat ainsi que les acteurs dans la gestion de la crise humanitaire.
En réponse à la préoccupation de la mission, le ministre Konaté a expliqué que des actions spécifiques sont prévues pour des groupes de femmes, jeunes et enfants. Ces déplacements empêchent toutes les visions de développement de la communauté à savoir l’éducation et la protection des enfants.
Le ministre Konaté a salué le soutien constant de l’UA auprès de notre pays pour la gestion des crises. Après cette cérémonie de remise, la délégation a poursuivi sa visite de terrain par des échanges avec les déplacés et tous les acteurs intervenant dans la gestion de la crise humanitaire.
Il faut noter que la mission de l’UA était composée de Fernand Kone Poukre, ambassadeur de la République centrafricaine, chargé des réfugiés, des rapatriés et des déplacés internes, Michel Nshimba, fonctionnaire à la division des affaires humanitaires au département des affaires politiques, Pamoussa Zakaria Konsimbo, assistant spécial de la Commission aux affaires politiques, sous la direction de Mme Cessouma Minata Samate.

Amadou SOW

Laisser une réponse