ADAMA KANÉ CHOISIT LA CAPITALE DU KÉNÉDOUGOU POUR LANCER SA CAMPAGNE

0
507

La troisième Région administrative, Sikasso, a été choisie par le candidat Adama Kané pour le lancement de sa campagne électorale. C’est vers 15 heures lundi dernier que le candidat et sa délégation sont arrivés à Sikasso.
Accueillie à la porte d’entrée de la ville par une marrée humaine, malgré une forte pluie, la délégation électorale a été conduite jusqu’à la tribune du «Mamelon» où étaient regroupés des hommes, des femmes et des jeunes du Kénédougou.
Tour à tour, le porte-parole de la ville, le président des jeunes et la représentante des femmes se sont succédé au pupitre pour saluer l’hôte du jour. Le porte-parole de la ville, Abdoulaye Traoré, a signifié le soutien de Sikasso au candidat. Parlant au nom des femmes, Fatoumata Traoré est allée dans le même sens. Elle a demandé au candidat de «Faso Kewalé», une fois qu’il sera à Koulouba, de trouver des solutions aux problèmes d’emploi, d’éducation, de santé des enfants.
Le président des jeunes, Mohamed Lamine Traoré, a expliqué que c’est désormais la fin de la «fainéantise» des jeunes. Car, selon lui, la solution est toute trouvée avec Adama Kané, le candidat du changement.
S’expliquant sur son programme de société, le candidat Adama Kané a promis de réorganiser et de renforcer notre armée, avant de faire part de son souhait d’éradiquer également les querelles communautaires.
L’élu de Barouéli entend aussi rendre équitable et juste le système judiciaire malien. Elu, Adama Kané réservera jusqu’à 50% du budget national au développement socio-économique des Maliens et cela à travers l’éducation, la santé, l’agriculture, les infrastructures.
Le candidat envisage également de faire de Sikasso une cité agricole digne de ce nom avec une zone industrielle dédiée à la transformation des produits agricoles issus de la Région. Devant les Sikassois, il a fait état de son souhait de construire un port sec dans leur ville pour servir d’entrepôt aux commerçants et industriels.
Amadou B. MAIGA

Laisser une réponse