ADR de Ségou : Le plan d’actions 2020 prend en compte la prévention et la gestion des conflits

0
230

Le directeur de l’ADR a plaidé pour un renforcement du budget

L’Agence de développement régional de Ségou continue de jouer un rôle prépondérant avec en toile de fond une vision pragmatique de faire de Ségou une région attractive malgré les multiples contraintes. Pour l’exercice 2020, le budget global de l’ADR-Ségou est arrêté et équilibré en recettes et en dépenses à plus de 242 millions de Fcfa. C’est l’une des principales mesures adoptées par les administrateurs lors de leur 6è session, tenue le jeudi dernier. Les travaux étaient présidés par le vice-président du conseil d’administration, Siné Dembélé, directeur de cabinet du gouverneur de la Région de Ségou. On notait aussi la présence du directeur régional de l’ADR, Soungalo Cissouma.
En outre, la session a adopté le procès-verbal de la précédente session, l’état de mise en œuvre des recommandations, le rapport d’activités annuel 2019 et son plan d’actions, l’avant-projet de budget programme et le plan de passation de marchés de 2020. Pour le directeur régional de l’ADR-Ségou, le budget de cette année a baissé de 30% comparativement en 2019. A ce propos, Soungalo Cissouma a lancé un appel au gouvernement pour résoudre cette problématique commune à tous les ADR en contribuant au renforcement du budget.
Le vice-président du conseil d’administration a indiqué que malgré le contexte peu favorable, caractérisé par la persistance de l’insécurité dans certaines localités des Cercles de Niono, Macina, Tominian et Ségou, l’ADR-Ségou a fait montre d’une grande efficacité en exécutant son plan d’actions 2019 à hauteur de souhait. En effet, sur les 34 activités prévues, 28 ont été réalisées, soit un taux de 82,3%.
Malgré les succès engrangés, le directeur régional de l’ADR-Ségou dira que pour cette année, la structure entend se focaliser sur le plan d’actions 2020 qui ébauche plusieurs activités à réaliser. Afin d’assurer une gestion optimale des ressources financières, Soungalo Cissouma a expliqué que l’ADR a respecté le format budget programme. «Nous avons prévu dans le plan d’actions 2020, beaucoup d’activités liées à la prévention et à la gestion des conflits avec l’accompagnement d’un certain nombre de partenaires techniques et financiers parmi lesquels figurent le Programme jeunesse et stabilisation dans les régions centre du Mali (PROJES), l’ONG Think Peace et le Projet de consolidation de la paix», a-t-il signalé. Et d’ajouter que l’ADR est disposée à jouer pleinement sa partition dans la mise en œuvre du Plan de sécurisation intégrée des Régions du Centre (PSIRC).

Mamadou SY
Amap-Ségou

Laisser une réponse