Afrobasket féminin 2019 : Touty Gandega dans le 5 majeur

0
174

Le Mali a terminé sur la troisième marche du podium de l’Afrobasket féminin après sa victoire devant le Mozambique (66-54), dimanche 18 août, au compte du match de classement, appelé encore la petite finale. La star du Mali, Touty Gandéga, réputée pour son intensité sur le terrain, a été récompensée de ses efforts pour montrer l’exemple. Meilleure distributrice du tournoi, elle a affiché des moyennes de 11.6 points, 3.2 assists et 2.2 rebonds par match.
La meneuse d’Angers a donc été récompensée logiquement en étant élue dans le 5 majeur de la compétition aux côtés de Ezinne Kalu (Nigeria), Astou Traoré (Sénégal), Evelyn Akhator (Nigeria) et Leia Dongue (Mozambique). Le Mali a fini pour la 3ème fois consécutive au 3ème rang Afrobasket féminin. Mais, c’est la 2ème médaille de bronze consécutive pour Touty Gandéga, puisqu’elle n’était pas de la campagne de 2011.

À 28 ans et avec la probable retraite internationale de Meiya Tirera, la meneuse deviendrait le nouveau leader des Aigles Dames du Mali et aura la lourde responsabilité de conduire la nouvelle génération avec des jeunes joueuses talentueuses comme Kadidia Maïga (1.85 m, 22 ans), Djénéba Ndiaye (1.72 m, 22 ans) et Goundo Diallo (1.76 m, 22 ans). Avec des belles générations chez les U16, U17 et U19, le Mali a un avenir meilleur devant lui et n’aura aucun mal à jouer le titre à chaque édition de l’Afrobasket féminin.
Après avoir réalisé un parcours sans faute en phase de poule, puis en quart de finale, le Mali a été stoppé en demi-finale, comme en 2017 à Bamako par les redoutables Nigérianes. Les Aigles Dames ont réussi, tout de même, à remporter une deuxième médaille de bronze consécutive en battant le Mozambique en finale de troisième place comme en 2017.

Née le 20 juin 1991 à Paris, Touty Gandéga a joué en équipe de France U18 et a été médaillée d’argent (vice-championne d’Europe). Elle a joué en équipe de France U20 et participé au championnat d’Europe en Serbie, où la France décroche la 5e place.
Profil de cette joueuse : très rapide, bonne défense, très agressive en un contre un et très explosive sur son 1er départ en dribble, ne shoote pas beaucoup à 3 points, mais tire beaucoup après dribble (jump shoot ou pull up).
Sa sœur Diana Gandéga a également joué en équipe nationale au poste d’arrière et meneuse, ainsi qu’à Franconville en Nationale 1. La sœur aînée de Touty a participé aux Jeux Olympiques de Beijing en 2008, et est vice-championne d’Afrique en 2009 et médaillée d’argent en 2011.
A l’âge de 21 ans, Touty était à 6,4 points, 1,1 rebond et 1,1 passe de moyenne en championnat français, et 9,3 points, 0,7 rebond et 0,8 passe décisive par match en Coupe d’Europe féminine la saison LFB 2011-2012. Lors de la saison 2012-2013, elle a été victime d’une rupture du ligament croisé au genou gauche durant un match de pré-saison contre Arras en match amical, le 9 septembre 2012 puis s’est fait opérer le 21 novembre 2012 et a enchaîné dans un centre de rééducation à Berck suivie par le kinésithérapeute de l’équipe de France féminine Thierry Facquez.

Après une bonne saison à 6,8 points (45,5 % d’adresse), 1,7 passe décisive et 1,4 rebond, elle annonce son départ la saison suivante pour Charleville, après avoir été un temps pressentie à Angers. Après un bon début de saison, celle-ci prend fin début janvier pour cause de blessure au genou. En 2015-2016, elle rejoint, en cours de saison, le club de Toulouse pour des statistiques de 8,2 points et 2 passes décisives en 27 minutes de jeu. Fin septembre 2016, elle s’est engagée pour deux mois en faveur de Basket Landes en tant que joker médical d’Alexia Plagnard, mais s’est blessée au genou dès la première rencontre. En 2017, elle a choisi le Mali et a participé à son premier championnat d’Afrique féminin, appelé encore Afrobasket féminin que le Mali a abrité. En 2017-2018, elle a joué en Ligue 2 avec Chartres et signe pour 2018-2019 dans la même division avec Angers.

Boubacar KANTE

Laisser une réponse