Agence de l’environnement et du développement durable : Les administrateurs passent en revue les activités de 2019

0
205

L’AEDD a généré des ressources propres, à hauteur de 12,4 millions de Fcfa sur une prévision de 7,1 millions de Fcfa

L’Agence de l’environnement et du développement durable (AEDD) a tenu hier dans ses locaux, la 10è session ordinaire de son conseil d’administration. Les administrateurs ont fait le point des activités réalisées durant l’année écoulée. Ils se sont penchés sur les perspectives et ont procédé à l’examen du budget 2020. Les travaux étaient présidés par le représentant du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo Sacko, ont également enregistré la présence du directeur de l’AEDD, Boureima Camara. Le représentant du ministère, Modibo Sacko a, à l’entame de ses propos, adressé ses félicitations aux travailleurs de l’AEDD pour les multiples sacrifices collectifs et individuels consentis pour faire de l’agence une structure à hauteur des missions que les plus hautes autorités du pays ont bien voulu lui assigner. Faisant le point des réalisations, Modibo Sacko indiquera que le bilan de l’année 2019 a été marqué par une amélioration de la gouvernance de l’agence, l’élaboration et l’adoption de documents stratégiques sur l’environnement, l’amélioration du financement climatique et le renforcement des capacités des acteurs. Les principales activités réalisées, ajoutera-t-il, ont porté, entre autres, sur la mobilisation des ressources pour le financement des projets environnementaux à travers les mécanismes du Fonds vert climat, du Fonds pour l’environnement mondial et du Fonds climat Mali.
Modibo Sacko a également précisé que malgré un contexte socio-économique difficile, sur une prévision de 55 activités, 49 ont été réalisées, 3 sont en cours et seulement 3 n’ont pas eu de suite à cause de quelques contraintes de procédures. Le niveau d’exécution budgétaire de l’année 2019, a été de 95,78 % contre 72,38 % en 2018. Il faut aussi noter qu’au cours de l’exercice 2019, l’AEDD a pu générer des ressources propres, dont le montant s’élève à 12,4 millions de Fcfa sur une prévision de 7,1 millions de Fcfa. Cette évolution est due aux initiatives de l’agence dans le cadre de la mobilisation des ressources auprès du Fonds vert climat. En termes de perspectives, un budget prévisionnel de 6,8 milliards de Fcfa a été soumis à l’approbation des administrateurs pour la réalisation des ambitions de l’année 2020. Dont les activités principales porteront sur le renforcement des capacités des acteurs publics et privés, de la société civile pour l’appropriation et la mise en œuvre de la Contribution déterminée nationale (CDN), l’accréditation de l’AEDD au fonds d’adaptation, la finalisation de son programme décennal, l’organisation de la 21è édition de la Quinzaine de l’environnement et la poursuite des travaux d’extension du siège.

Anne-Marie KEÏTA

Laisser une réponse