Aigle Azur-Corsair : UN PARTENARIAT AU BEAU FIXE

0
690

Les représentants des deux compagnies aériennes ont expliqué les services qu’ils offrent aux clients de plus en plus nombreux sur leurs vols

Le ministre des Transports Soumana Mory Coulibaly (au centre) assistant à la cérémonie

Il y a juste un an, les compagnies aériennes françaises Corsair et Aigle Azur se sont alliées à travers un accord de partenariat opérationnel et commercial, pour mettre en place une coopération élargie visant à accélérer leur développement, notamment au Mali et partout dans le monde.
Pour magnifier le premier anniversaire de ce partenariat qui est au beau fixe, les deux compagnies françaises ont célébré, lundi après-midi, cette coopération à l’hôtel Sheraton de Bamako, sous la présidence du ministre des Transports, Soumana Mory Coulibaly. C’était en présence du directeur général adjoint de Corsair international, Antoine Huet, du président d’Aigle Azur, Frantz Yvelin, du directeur commercial d’Aigle Azur, Tiago Martins et des chefs d’agences de voyage.
Le directeur général adjoint de Corsair, Antoine Huet, s’est dit très heureux du succès que sa compagnie connait sur le marché malien depuis le début du partenariat avec Aigle Azur. Il a rappelé que Corsair est une compagnie long courrier, qui dessert depuis des années les îles caraïbes, l’Océan indien, et tout particulièrement l’Afrique. « Nous avons choisi de développer deux piliers, l’Amérique du Nord, avec le Canada et l’ouverture l’été prochain de Miami aux Etats-Unis, et aussi l’Afrique avec un renforcement de nos dessertes d’Abidjan et de Bamako », a confié Antoine Huet.
Il a annoncé ensuite que sa compagnie a réussi conjointement avec Aigle Azur à transporter 60.000 clients depuis un an. Pour lui, il s’agit d’un résultat impressionnant qui a été possible grâce à la coopération exemplaire entre les deux compagnies. « Aussi, nous avons su non seulement mettre notre coopération sur la ligne Bamako-Paris, mais aussi sur l’ensemble de nos réseaux. Nous avons mis en place la possibilité pour nos clients de partir en correspondance au départ de Paris Orly sur toutes les destinations d’Aigle Azur en venant de Corsair et de même pour les clients d’Aigle Azur de pouvoir être en correspondance sur toutes les destinations de Corsair », a expliqué le directeur général adjoint de Corsair international qui a ajouté : « Nous pouvons clairement dire qu’au mois de juillet et août de l’année dernière, nous avons dépassé les 90% de remplissage sur la ligne Orly-Bamako ».
Concernant les choix proposés à la clientèle pour plus de confort, Antoine Huet déclarera que sa compagnie passera à partir de la mi-juin à trois fréquences en annonçant également la mise en place de vols directs allez-retour pour deux fréquences les jeudi et dimanche sur la même période. L’ADN de Corsair est, selon lui, le meilleur rapport qualité prix, car elle offre Paris pour 320.000 F cfa depuis le début du mois de janvier.
De son côté, le président d’Aigle Azur a mis l’accent sur les liens d’amitié, de soutien, de partage, de respect et d’échange qui existent entre le Mali et la France. Ces valeurs, a poursuivi Frantz Yvelin, permettent de rapprocher les hommes et les cultures. « Nous desservons le Mali depuis 10 ans, nous avons transporté plus d’un quart de millions de personnes depuis qu’Aigle Azur opère au Mali. Nous sommes particulièrement plus fiers d’aller encore plus loin aujourd’hui », a-t-il commenté.
Le ministre des Transports, pour sa part, dira que la fréquence des vols joue beaucoup sur le choix des compagnies. « Si on peut avoir un vol par jour, le choix est vite fait parce que personne ne veut vider son portefeuille. Pour les hommes d’affaires, ils disposent désormais, d’un plus grand choix en matière de jours de vols. Grâce à l’augmentation des fréquences, le ministre des Transports témoignera que les deux compagnies participent au désenclavement du Mali et contribuent ainsi à l’atteinte des objectifs du département des Transports, qui vise à faire du transport aérien un des leviers du développement économique du Mali à travers l’augmentation des capacités des frets aériens. L’un des temps forts de la cérémonie a été le tirage au sort qui a permis à un homme et une femme d’obtenir chacun un billet aller-retour sur Paris. Chacune des compagnies Aigle Azur et Corsair international a offert un billet.

Abdoul Karim
COULIBALY

Laisser une réponse