Aigles Dames : Arrivée imminente de Hawa Cissoko

0
238

La Franco-Malienne qui vient de signer à West Ham United en Angleterre, a décidé de jouer avec la sélection malienne et n’attend que le feu vert de la FIFA

La défenseure franco-malienne, Hawa Cissoko s’est engagée la semaine dernière en faveur de West Ham United, une équipe qui évolue en première division anglaise. La joueuse a paraphé un contrat d’un an. L’annonce a été faite par West Ham United, à travers un communiqué publié sur sa page Facebook. «West Ham United a le plaisir d’annoncer que la Franco-Malienne Hawa Cissoko évoluant au poste de défenseure s’est engagée pour la saison 2020-2021 avec West Ham United. Bienvenue Hawa Cissoko», peut-on lire sur la page Facebook du club.

Aussitôt après la signature de son contrat, la joueuse a été présentée à ses nouvelles coéquipières et aux supporters. «Je suis heureuse de rejoindre West Ham United qui est un grand club. C’était un rêve pour moi de jouer dans le championnat d’Angleterre. Je suis tellement heureuse d’être ici», a déclaré Hawa Cissoko. L’entraîneur-chef de West Ham United Matt Beard se réjouit déjà de l’arrivée de la Franco-Malienne : «Hawa est une défenseure polyvalente qui peut offrir quelque chose d’un peu différent de ce que nous avons eu dans notre ligne de fond.

C’est une joueuse très athlétique qui ne craint pas les tacles et qui a une grande énergie. Elle peut aussi bien jouer dans l’axe que sur les côtés, ce qui est fantastique pour nous car cela nous donne des options sur le plan défensif», a confié le technicien.

En juin dernier Hawa Cissoko a été élue meilleure axiale droit de la décennie en France

Née le 10 avril 1997 à Paris, Hawa Cissoko a été formée au FC Solitaire. En 2015, elle rejoint le PSG, club qu’elle quittera en 2017 pour s’engager avec l’Olympique de Marseille. En juillet 2018, la Franco-Malienne prend la direction de l’ASJ Soyaux pour un contrat de deux ans. «J’ai commencé à jouer au foot avant même d’intégrer le centre du FC Solitaire. Je jouais à l’école, à chaque fois que l’occasion se présentait et je me donnais à fond. J’aimais ça et j’ai participé à plusieurs tournois, avant de rejoindre le FC Solitaire Paris Est», raconte Hawa Cissoko. Pour ses débuts dans l’équipe du 19è Arrondissement de Paris, Hawa Cissoko évoluera d’abord au poste d’attaquante, avant qu’elle ne décide de se positionner en défense.

«Lors de ma dernière année avec les garçons du FC Solitaire Paris Est, le président du club m’a demandé si ça me plairait de faire des essais à Lyon ou à Paris. Sans hésiter, j’ai répondu par l’affirmative. C’est comme ça que je suis venue au PSG en 2015», confie la Franco malienne qui portera le maillot de l’équipe de la capitale française pendant deux ans, donc jusqu’en 2017.

L’ancien entraîneur du PSG, Patrice Lai garde de très bons souvenirs de la défenseure. «C’est une fille qui s’adapte vite, elle est joyeuse, joviale et met de l’ambiance partout où elle passe.

Hawa Cissoko est un véritable roc qui est difficilement délogeable, une guerrière, une battante», souligne le technicien.

La défenseure a été sélectionnée 21 fois en équipe de France des moins de 19 ans entre 2015 et 2016 et 7 fois chez les moins de 20 ans. En 2016, Hawa Cissoko a été sacrée championne d’Europe des U19, avant de disputer, quelques mois plus tard, la finale de la Coupe du monde U20. En mars 2017, elle dispute trois matches avec l’équipe de France B, avant d’honorer sa première sélection en équipe de France, le 18 septembre 2017 lors d’un match amical contre l’Espagne.

Comme elle n’a pas encore disputé de match officiel avec l’équipe sénior de France, le règlement de la FIFA permet à Hawa Cissoko d’évoluer avec le Mali. Mais pour se faire, la Franco-Malienne doit avait effectuer un changement de fédération, c’est-à-dire quitter la Fédération française de football (FFF) au profit de la Fédération malienne de football (Femafoot). «Je rêve de porter le maillot du pays de mes parents.

J’espère entrer en contact le plus rapidement possible avec la Fédération malienne de football pour obtenir le feu vert de la FIFA. En toute modestie, je pense pouvoir apporter un plus à la sélection malienne et j’espère que tout entrera dans l’ordre dans les meilleurs délais», a confié celle qui a participé, en décembre dernier à Tours (France) à un match de charité avec les «Frères Footballeurs» (famille Pogba) pour favoriser l’accès à l’eau potable et à l’éducation dans les pays d’Afrique de l’Ouest.

Djènèba
BAGAYOKO

Laisser une réponse