Aiglons du Mali : Les choses sérieuses commencent

0
194

Le sélectionneur national Mamoutou Kané et ses protégés ont repris les entraînements le 19 août dernier. Les séances se déroulent au stade du 26 Mars et 35 joueurs ont été présélectionnés par le technicien

La sélection nationale junior a repris les entraînements le 19 août dernier, après cinq mois de repos forcé pour cause de la maladie à coronavirus. Pour cette reprise, le sélectionneur Mamoutou Kané «Mourlé» a présélectionné 35 joueurs qui sont tous des locaux. Les joueurs s’entraînent deux fois par semaine (lundi et mercredi) au stade du 26 Mars. «Depuis qu’on a commencé les entraînements, tout se passe bien et je suis satisfait du niveau technique et physique des jeunes gens.

Le groupe monte en puissance au fil des jours», se réjouit le technicien Mamoutou Kané. Et d’ajouter : «La préparation se passe très bien, les 35 joueurs viennent toujours à l’heure et ce qui me plaît chez eux, c’est le fait qu’ils sont très attentifs aux consignes. Ils les respectent à la lettre. Franchement, je suis content d’eux et j’espère qu’ils continueront sur cette lancée», a déclaré Mamoutou Kané «Mourlé».

Mais l’ancien gardien de but du Stade malien et de la sélection nationale tient à préciser qu’il ne s’agit, pour le moment, que de la première phase de la préparation, donc d’une présélection. Les portes de la sélection restent ouvertes à tous les joueurs, y compris les expatriés. «Tous ceux qui peuvent apporter un plus au groupe sont les bienvenus. Mon ambition est de bâtir une grande équipe pour notre pays, une équipe compétitive et coriace capable de donner un deuxième trophée aux Maliens et aux Maliennes l’année prochaine en Mauritanie», martèle Mourlé.

Mamoutou Kané et ses joueurs s’entraînent deux fois par semaine

«Pour le moment, poursuivra-t-il, nous allons bien nous préparer afin d’être au top avant la phase des éliminatoires prévues en novembre au Sénégal. L’état d’esprit est bon, les jeunes travaillent bien à l’entraînement, ils donnent le meilleur d’eux-mêmes à chaque séance».

Selon Mamoutou Kané, le staff technique a déjà déposé un programme de préparation à la Fédération malienne de football (Femafoot) concernant notamment les matches amicaux et la mise au vert qui devrait commencer dans une dizaine de jours à Kabala.

à partir de la semaine prochaine, le gardien de but Alkalifa Coulibaly et ses coéquipiers devraient donc rejoindre Kabala pour le premier stage bloqué qui sera marqué par des matches amicaux. «Nous sommes très contents, mes partenaires et moi pour cette reprise, après plusieurs mois sans activité à cause de la Covid-19. Le groupe vit bien et notre objectif est clair : aller chercher la qualification au Sénégal», affirme le gardien Alkalifa Coulibaly.

L’avant-centre Hamed Diomandé affiche également son optimisme pour la suite des événements. «Je suis content de la reprise et des retrouvailles avec les autres joueurs. Pour le moment, la préparation se déroule dans de meilleures conditions, nous sommes très à l’aise avec le coach.

Il n’y a aucun problème, l’état d’esprit du groupe est au beau fixe», souligne le jeune attaquant d’Afrique football élite (AFE) avant de renchérir : «le seul mot d’ordre, c’est la qualification pour la Mauritanie et nous nous battrons pour ça». Pour rappel, le Mali est détenteur du trophée que les Aiglons ont conquis en 2019 au Niger, en battant le Sénégal 3-2 aux tirs au but.

À l’issue du temps réglementaire et des prolongations, les deux sélections étaient à égalité 1-1. Quelques mois après le Championnat d’Afrique U20, les Aiglons se sont hissés en quart de finale de la Coupe du monde de la catégorie avant de tomber 2-4 devant l’Italie.

Djènèba BAGAYOKO

Laisser une réponse