Algérie et Tunisie : Nos boursiers en formation professionnelle se portent bien

0
233

Plus de 200 étudiants maliens font leurs études dans ces deux pays

Le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle a organisé au Conseil national du patronat du Mali un point de presse au cours duquel la directrice nationale de la formation professionnelle a informé que nos boursiers qui sont en formation professionnelle en Algérie et en Tunisie (deux pays touchés par le Covid-19) se portent bien.
Mme Dembélé Madina Sissoko a indiqué que des échanges avec l’ambassade du Mali en Algérie ont permis de savoir que les 159 boursiers dont 44 filles sont soumis aux mêmes exigences que leurs collègues du pays d’accueil.
«À ce jour, ils se portent tous bien. Ils sont en contact avec leurs familles, l’ambassade et la direction nationale de la formation professionnelle», a-t-elle assuré.
Du côté de la Tunisie, les 55 boursiers sont également sains et saufs.
«Contrairement à certains pays, les cours magistraux continuent normalement en Tunisie», a dit la conférencière.
En ce qui concerne la fermeture des Centres de formation professionnelle (CFP) sur toute l’étendue du territoire national, la directrice nationale de la formation professionnelle a rappelé que cette décision fait suite aux mesures prises par le gouvernement contre le coronavirus. «À la date d’aujourd’hui, tous les CFP, publics comme privés, sont fermés sur toute l’étendue du territoire national pour trois semaines», a signalé Mme Dembélé Madina Sissoko, ajoutant qu’à l’expiration de ce délai, les CFP vont reprendre les cours, à condition que le gouvernement ne prolonge pas la décision de fermeture des écoles.

Amadou GUÉGUÉRÉ

Laisser une réponse