ASMA-CFP : RENOUVELLEMENT DES INSTANCES DU PARTI EN COMMUNE II

0
320

L’Alliance pour la solidarité au Mali-Convergence des forces patriotiques (ASMA-CFP) a mis en place, samedi dernier au foyer des jeunes de Quinzabougou, le bureau de la section commune II. La rencontre s’est déroulée en présence du nouveau secrétaire général de la section de la commune II de l’ASMA, Yéli Madi Konaté, du nouveau président des jeunes de la section de la commune II, Abidina Karembé. On notait également la présence du secrétaire politique du bureau national de l’ASMA, Fakoroba Coulibaly, du secrétaire aux questions électorales du même bureau, Abdourhamane Maiga, des militants et sympathisants.
Après la présentation du nouveau bureau par la commission d’investiture, celui-ci a été approuvé et validé à l’unanimité par l’assemblée générale. Le secrétaire général, Yéli Madi Konaté se retrouve à la tête d’un bureau de trente-neuf membres. Il a remercié, au nom de l’ensemble du bureau, les militants du parti pour la confiance placée en eux. Il expliquera que la mission sera de mettre au niveau de chaque quartier de la commune II, les structures de base du parti. Pour ce faire, il a promis d’entreprendre, dans les jours à venir, une série d’activités à travers toute la commune pour rendre la formation politique plus visible.
Selon Yéli Madi Konaté, le défi de l’ASMA est de rassembler toutes les Maliennes et tous les Maliens, en particulier la jeunesse qui a soif de vérité et de justice autour de l’essentiel. «Le défi, c’est aussi l’organisation d’une élection libre, transparente et crédible sur tout le territoire national», a-t-il dit.
Pour sa part, le président des jeunes a rappelé que l’ASMA est un parti qui révendique son appartenance à la majorité présidentielle. «Il a vocation de soutenir les idéaux du président IBK», a précisé Abidina Karembé, avant d’ajouter que «le mouvement sera au rendez-vous dans les échéances électorales à venir pour soutenir toutes les actions du président de la République, afin de lui permettre d’avoir un second mandat pour parachever l’œuvre déjà entreprise».
Bembablin
DOUMBIA

Laisser une réponse