Assassinat du banquier Aly Sissoko : Ses collègues réclament justice

0
318

Dans la nuit du lundi 3 janvier 2020, le directeur adjoint de l’agence de la Banque nationale de développement du Mali (BNDA) de Gao, Aly Sissoko, a été froidement assassiné par  des bandits armés non identifiés.  Ce vendredi matin,  plusieurs banquiers ont manifesté leur colère à Bamako.

Aux environs de 8 heures, la devanture de la Banque malienne de solidarité (BMS) dans la zone ACI 2000, des manifestants réclamaient justice à leur collègue assassiné.

Dans la foulée, Mohamed Lamine Touré, un des membres du syndicat de la  BMS, a expliqué qu’à travers   ce rassemblement, il s’agissait de rendre hommage à «Aly Sissoko, victime de la barbarie humaine». «Face à la situation, nous sommes aujourd’hui endeuillés. Nous demandons que la justice soit faite. Nous demandons que la sécurité des banquiers soit assurée partout ils se trouvent», a-t-il dit.

Le syndicaliste a également invité la population à ne pas céder à la panique car les causes réelles du drame ne sont pas   pour le moment connues.

Les employés de la BICIM étaient aussi dehors pour dire : «plus jamais ça dans notre pays». Le secrétaire général du comité syndical, Hamzata Ag Hamid, a lancé un appel à l’endroit des autorités pour que cet acte ne se reproduise plus. Il a également invité les patrons des banques à prendre toutes les dispositions pour sécuriser leurs collaborateurs qui sont appelés à servir dans les zones d’insécurité du Mali.

Il faut rappeler que depuis l’assassinat  de Aly Sissoko, les établissements financiers de Gao sont fermés jusqu’au 10 février prochain.

Aminata Diakité

Laisser une réponse