Assemblée générale de l’UCESA à Libreville : LE FINANCEMENT DE L’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ÉTAIT À L’ORDRE DU JOUR

0
1190

La capitale gabonaise a abrité, la semaine dernière, l’Assemblée générale ordinaire de l’Union des conseils économiques et sociaux et institutions similaires d’Afrique (UCESA), autour du thème : «les CES face au défi de financement de l’adaptation au changement climatique». Les travaux ont été ouverts, mercredi dernier, sous la présidence de Dr Boulkassoum Haïdara, président du Conseil économique, social et culturel du Mali et président en exercice de l’UCESA. C’était en présence du Premier ministre du Gabon.
Apporter la contribution des Conseils économiques et sociaux aux enjeux de l’adaptation de l’Afrique au changement climatique, en prélude à l’ouverture des travaux de la COP24 prévue à Katowice (Pologne); formuler des propositions et des recommandations sur les grandes orientations en matière de financements des questions liées au changement climatique, tels étaient les objectifs visés par la rencontre de Libreville.
Dans son discours d’ouverture des travaux, Dr Bouloukasoum Haïdara a tenu à rappeler quelques activités réalisées par le bureau de l’UCESA. Il s’agit de l’élargissement de l’UCESA à certains pays non membres, de la signature de protocole de coopération de partenariat avec plusieurs institutions internationales, notamment le Comité économique et social européen. Il a aussi souligné que le changement climatique avec ses collataires néfastes, constitue de nos jours une réalité et un fait scientifiquement établi et universellement admis presque par tous.
Pour sa part, René N’DEMOZO O’Obiang, président du Conseil économique, social et environnemental du Gabon, a salué à sa juste valeur l’engagement du président en exercice de l’UCESA pour le maintien de la dynamique enclenchée par ses prédécesseurs. Il n’a manqué d’exprimer au Dr Haïdara toute la gratitude des autorités gabonaises sur le choix porté sur son pays pour abriter cette Assemblée générale ordinaire de l’UCESA.
Auparavant, Dr Boulkassoum HAÏDARA avait présidé la réunion de bureau qui avait été mise à profit pour valider l’adhésion du Conseil économique et social de la République Centrafricaine et faire l’état d’exécution de la feuille de route de l’exercice 2017-2019, adoptée à Bamako les 10 et 11 octobre 2017.
Service
communication CESC

Laisser une réponse