Association Faso Niéta Kanou : PRISE DE CONTACT AVEC LES MILITANTS ET SYMPATHISANTS

0
558

_Dans le cadre de la poursuite de ses objectifs, l’Association Faso Niéta Kanou (AFNK) a tenu, le jeudi dernier à son siège à Magnambougou Faso Kanou, une rencontre d’échanges avec ses membres, militants et sympathisants. La rencontre a enregistré la présence de la présidente de l’association, Mme Awa Dembelé, le chargé de la communication, Fousseyni Coulibaly, le chargé de l’organisation, Mandjou Djiré dit Baye et de nombre d’invités.
La rencontre s’inscrivait dans une dynamique de concertation sur les préoccupations des jeunes du quartier et environs, mais aussi pour lutter contre les insultes proférées par certains individus sur les réseaux sociaux, des comportements qui sont contraires à nos mœurs.
Dans son intervention, la présidente Mme Awa Dembelé a fait savoir que ces échanges justifient la détermination de l’association à davantage asseoir le partenariat entre les membres, militants, et sympathisants et les 16 autres associations faitières appelées les «amis de Boua». Il s’agit notamment de l’Association Anka Boua, l’Aassociation IBK 2018, l’Association Mali Bembé, l’Association Anka Bèn qui ont décidé de se regrouper pour former un seul «bloc» afin de soutenir et défendre les actions du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïtta et des partis de la majorité présidentielle.
Pour Mme Awa Dembelé, les jeunes demeurent au cœur des préoccupations de l’association. C’est tout le sens de la présente rencontre, a-t-elle souligné, ajoutant que les jeunes sont engagés et intègrent les priorités du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. «De ce fait, ils ne doivent pas se mettre à l’écart. Ils doivent participer au développement et à la construction de leur pays », a déclaré la présidente de l’AFNK. Son camarade Fousseyni Coulibaly dira, à son tour, que «si on parvient à comprendre le sens d’aimer soi-même, on comprendra automatiquement comment on doit faire pour protéger son pays et le faire avancer».
Siné S. TRAORÉ

Laisser une réponse