Audiences à Koulouba : Le président Bah N’daw reçoit les ambassadeurs de France et de Chine

0
191

Le président de la transition, Bah N’Daw, a reçu hier en audience, en fin de matinée au Palais de Koulouba, Joël Meyer et Zhu Liying, respectivement ambassadeurs de France et de Chine dans notre pays. Les deux diplomates ont exprimé la volonté de leurs pays respectifs à accompagner le Mali dans cette transition. C’était en présence du vice-président de la transition, le colonel Assimi Goïta.
La première personnalité reçue par le chef de l’État est Joël Meyer. Le diplomate français a indiqué à la fin de l’audience que la France est un partenaire stratégique pour le Mali et le Mali en est également pour la France. Et à cet effet, il était important d’avoir cette audience assez vite.

L’objectif, a-t-il précisé, était d’abord de réaffirmer la volonté de la France et des plus hautes autorités françaises d’accompagner le Mali en ce moment crucial pour son histoire et son avenir. «Nous sommes confiants dans l’avenir du Mali, dans la mise en place et la réalisation d’une transition civile qui sera une réussite et qui va s’atteler à des tâches essentielles pour l’avenir du pays», a déclaré l’ambassadeur Meyer, ajoutant que «nous sommes des partenaires sur le plan militaire et sécuritaire ».

C’est pourquoi, il a saisi l’occasion pour rendre hommage aux Forces armées et de sécurité maliennes qui se battent avec bravoure avec l’appui des forces internationales, dont Barkhane.

«Nous avons convenu que ce partenariat va non seulement se poursuivre mais va se renforcer car, il s’agit d’une sécurité mutuelle», a souligné Joël Meyer, qui a fait part de la volonté de la France d’accompagner la transition que ce soit en matière de développement qu’en matière d’appui au retour de l’État malien dans les régions du Centre et du Nord.

«J’ai écouté le discours du président de la transition vendredi dernier avec attention. Nous avons échangé sur les grands engagements internationaux du Mali qui sont aussi des engagements nationaux. Je parle de la lutte contre l’impunité, de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix issu du processus d’Alger», a fait savoir le diplomate français, ajoutant que la France et la communauté internationale sont prêtes à accompagner le Mali pour la mise en œuvre complète de cet accord le plus rapidement possible.

Le second diplomate reçu par le président Bah N’Daw était Zhu Liying, ambassadeur de Chine au Mali. À l’issue de l’entretien, le diplomate chinois dira que son objectif était de lui transmettre deux messages de félicitation.

Un premier message au nom de la Chine, pays ami du Mali pour son investiture. Et un deuxième message à l’occasion du 60è anniversaire de l’indépendance du Mali. «J’ai saisi l’occasion pour lui réaffirmer la volonté et la disponibilité de la Chine d’accompagner et de soutenir le Mali tout le temps, dans toutes les circonstances surtout pour passer ensemble des moments difficiles», a indiqué Zhu Liying, pour qui, il n’y a pas de temps à perdre.

«Nous allons continuer en renforçant notre partenariat et notre coopération non seulement dans des secteurs traditionnels mais nous allons réfléchir ensemble pour faire avancer des projets dans des secteurs innovants», a annoncé le diplomate chinois. Dans quelques jours, a-t-il rappelé, ce sera la célébration du 60è anniversaire des relations diplomatiques établies par les présidents Mao Tse-Toung et Modibo Keïta.

«Je suis sûr que sur la base de ces 60 ans d’amitié et de coopération, nous pouvons et nous devons faire des réalisations beaucoup plus importantes», a insisté l’ambassadeur de Chine dans notre pays.

En termes de réalisations traditionnelles, Zhu Liying a parlé des infrastructures mais aussi de l’économie numérique pour les réalisations innovantes.

Dieudonné DIAMA

Laisser une réponse