Autonomisation de la femme : L’ASDAP s’y met

0
248

L’autonomisation de la femme et l’épanouissement de l’enfant intègrent les priorités dans notre pays. De multiples efforts convergent pour l’atteinte de cet objectif global d’amélioration de la qualité de vie des couches vulnérables (femmes et enfants). C’est dans cette vision que l’Association de soutien au développement des activités de population (ASDAP) avec le soutien du Fonds d’appui à l’autonomisation et à l’épanouissement de l’enfant (FAFE) a procédé, mardi dernier dans ses propres locaux, à une remise d’attestations et d’équipements à des jeunes filles. La cérémonie était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr Diakité Aïssata Traoré, en présence de la directrice du FAFE, Mme Kanté Fatoumata Diankoumba, du directeur exécutif de l’ONG ASDAP, Dr Traoré Ousmane. Etaient aussi présents, le maire de la Commune VI, Ténémakan Traoré, le député, Moussa Diarra, élu en Commune VI et d’autres invités.
Depuis le premier trimestre de cette année, ASDAP s’emploie à l’exécution d’un programme d’amélioration de la qualité de vie des femmes et des enfants dans le cadre de la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités et de réinsertion socio-économique des cibles du FAFE. Ce programme qui dure 15 mois mobilisera un peu plus de 40 millions de Fcfa. Ce partenariat a permis la participation de l’équipe du fonds aux réunions d’orientation des organisations non gouvernementales, l’amélioration des capacités organisationnelles des associations et centres et la formation de leurs membres. Il y a aussi l’appui en équipements (20 machines à coudre et autres matériels) à deux centres pour la formation gratuite de 30 jeunes filles en situation de vulnérabilité.
Le directeur exécutif de ASDAP a félicité les 25 associations et centres bénéficiaires de ces actions avant de les inviter à faire bon usage des équipements reçus et une meilleure exploitation des compétences acquises. Pour lui, c’est une étape importante de suivi des actions sur le terrain qui commence. La directrice du FAFE a révélé que l’objectif principal est d’aider les femmes et les enfants en situation difficile. Selon elle, l’autonomisation apporte une confiance en soi, et de l’estime de soi.
C’est dans ce cadre que son service est là et sera toujours présent pour accompagner les femmes.
La représentante des bénéficiaires a témoigné de sa reconnaissance. La formation et la dotation en équipements, petits matériels et intrants vont contribuer, sans nul doute, à améliorer les conditions de vie des membres des associations et centres.
Elle a aussi souhaité au nom des associations, avoir davantage de matériels, la mise à disposition d’un fonds de roulement et la création d’un centre pour les associations afin de faciliter l’écoulement de leurs produits.
Pour la ministre, cette cérémonie s’inscrit en droite ligne des priorités du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta pour l’autonomisation de la femme et l’épanouissement des enfants. Elle a aussi profité de l’occasion pour remercier le directeur exécutif de l’ASDAP avant de se réjouir des résultats très encourageants obtenus dans le cadre du partenariat avec le FAFE. Un des temps forts de la cérémonie a été la remise symbolique des attestations et équipements par différents responsables.
Amsatou Oumou TRAORÉ

Laisser une réponse