Basket-ball Africa League : L’AS Police débutera contre L’AS Douane du Sénégal

0
198

Depuis la semaine dernière, on connaît le calendrier de la phase finale de la première édition de la Basket-ball Africa League (BAL). Les 12 équipes issues des qualifications ont été réparties en 2 conférences. Le représentant malien, l’AS Police est logée dans la conférence du Sahara, en compagnie du Groupement sportif des Pétroliers (Algérie), du Petro Atlético de Luanda (Angola) de l’AS Salé (Maroc), de l’AS Douanes (Sénégal) et GNBC (Madagascar). Les matches sont prévus à Dakar, Salé et Luanda. Pour la conférence du Nil, les équipes en lice sont les Rivers Hoopers du Nigeria, FAP du Cameroun, le Ferroviaro du Mozambique, Patriots du Rwanda, le Zamalek d’égypte et l’US Monastir de Tunisie. Les rencontres de cette conférence se disputeront à Monastir, au Caire et à Lagos. Pour le technicien Moussa Sogoré, la poule de l’AS Police est abordable et l’optimisme est permis. «à ce niveau de compétition, il n’y a pas de petites équipes. Notre objectif est d’être parmi les quatre meilleures du groupe. Nous ne sous-estimons aucune équipe, mais notre objectif est d’aller le plus loin possible», martèle Moussa Sogoré qui attend des renforts dans les semaines à venir.
L’AS Police fera son entrée en lice contre l’AS Douanes du Sénégal le 13 mars prochain, avant de se frotter à GNBC de Madagascar le 15 mars. Lors de la troisième journée, les champions du Mali iront en Angola pour défier le Petro Atlético le 11 avril, avant d’aller au Maroc, le 8 mai pour se frotter à l’AS Sale. Les Policiers disputeront leur dernier match de poules le 9 mai à Salé contre les Algériens du Groupement sportif des Pétroliers. Les quatre meilleures équipes de chaque conférence se qualifieront pour les play-offs, prévus à partir du 28 mai à Kigali (Rwanda).
Au total, 30 rencontres se disputeront lors de cette saison régulière et pour éviter les longues distances, les 12 équipes ont été regroupées en deux conférences de six clubs. Chaque équipe sera composée de 16 joueurs et les clubs peuvent recruter deux joueurs venant d’autres continents. Le règlement stipule également qu’au moins huit joueurs d’une équipe doivent venir du pays du club contre quatre éléments au maximum pour ce qui concerne le nombre de joueurs évoluant sur le continent, c’est-à-dire d’un autre pays africain. Pour la petite anecdote, les douze équipes participantes seront habillées par deux marques, dont celle de l’ancienne star de la NBA, Michael Jordan.
S. S. K

Laisser une réponse