Bilan de la 1ère journée : 27 buts en 12 matches

0
273

Débutées le 24 juin, les rencontres de la première journée de la phase de poules de la CAN se sont achevées mardi avec les rencontres du groupe F qui ont opposé le Cameroun et la Guinée Bissau (2-0) et le Bénin et le Ghana (2-2). Si les favoris ont répondu présents, quelques surprises ont toutefois marqué cette première journée à l’image de la victoire de l’Ouganda face à la RD Congo (2-0). Sans oublier les victoires difficiles du Maroc, de l’Égypte et du Nigeria devant, respectivement la Namibie, le Zimbabwe et le Burundi (1-0). Autre grosse surprise de cette première journée, la Guinée a été contrainte au partage des points par Madagascar qui participe à sa première CAN (2-2). En 12 matches, 27 buts ont été marqués et la meilleure attaque est celle des Aigles du Mali, avec 4 réalisations.
L’attaquant béninois, Mickaël Poté a été le premier joueur à réaliser le doublé. Il a marqué les deux buts des Ecureuils (surnom de la sélection béninoise) face aux Black stars du Ghana (2-2, 2è et 63è minutes). Mickaël Poté évolue à Atlétic club d’Omonia de Nicosie (Chypre). Du côté du Ghana, les deux buts ont été inscrits par les frères Ayew, André et Jordan. Le premier a été intronisé capitaine des quadruples champions d’Afrique par le sélectionneur James Appiah à la place d’Asamoah et évolue en soutien à son frère-cadet.
La décision d’Appiah a été très mal accueillie par Asamoah qui a décidé de quitter la sélection, avant de faire machine arrière, suite à l’intervention du président ghanéen, Nana Akufo-Addo. Ce dernier était présent, mardi au stade d’Ismaïlia et est descendu dans les vestiaires pour encourager André Ayew et ses coéquipiers, après le nul face au Bénin.
Envoyé spécial
Seïbou S.
KAMISSOKO

À L’HÔTEL, LES AIGLES VIVENT COMME EN FAMILLE

L’hôtel Stella Di Mare Sea Club est le camp de base des Aigles. Situé non loin du port d’Aïn Sokhna l’établissement offre une vue sur la mer rouge et dispose d’une salle de sport. Toutes les chambres sont climatisées et comportent, chacune, un coin salon. Après la rencontre de la première journée, le sélectionneur national par intérim, Mohamed Magassouba est revenu sur les conditions d’hébergement de la délégation malienne. «Notre séjour se passe très bien à l’hôtel Stella Di Mare, on vit en famille et l’atmosphère est bon enfant. Pour le moment nous ne rencontrons aucune difficulté, il n’y a pas de problèmes majeurs à signaler. Les Egyptiens sont accueillants, s’ils restent sur cette dynamique, ils pourront bien réussir leur CAN», a confié le technicien.
Le capitaine Abdoulaye Diaby abondera dans le même sens que le sélectionneur national. «Tout se passe bien, entre joueurs et staff technique, on se dit tout et l’encadrement est toujours à l’écoute. Tout le monde est concentré sur la compétition. Nous avons promis de porter très haut le drapeau du Mali. Avec l’aide de Dieu tout ira bien», a-t-il dit. Les hommes de Mohamed Magassouba disputeront leur deuxième match à Suez contre la Tunisie, demain vendredi avant de se frotter à l’Angola, le 2 juillet, à Ismaïla.
Suez est une ville portuaire qui compte environ 750 000 habitants. La ville possède trois ports, Adabya, Ain Sukhna et Port Tawfiq, ainsi que de vastes installations portuaires. Des lignes de chemin de fer et des autoroutes relient la ville au Caire, à Port-Saïd et à Ismaïlia. Suez a une usine pétrochimique et ses raffineries de pétrole ont des pipelines qui acheminent le produit fini au Caire.
S. S. K

Laisser une réponse