Mali : La prime de la discorde à la BNDA

0
469

Selon le syndicaliste Alassane Sanogo, l’arrêt de travail a été respecté à la lettre

Le Comité de la section syndicale de la Banque nationale de développement agricole (BNDA) du Mali a observé, hier, un arrêt de travail d’une durée de près de 3 heures (07h 30 à 10h). Motif : non paiement des primes Covid-19.

En effet, pour assurer la continuité du service en cette période de crise sanitaire, un comité de crise Covid-19 a été créé à la BNDA. Il a proposé à la direction d’accorder deux mois de primes Covid-19 aux travailleurs. Les parties sont convenues du payement d’un mois de primes pour l’ensemble des travailleurs.

Compte tenu du non respect de cet engagement par la direction générale, le syndicat, bousculé par les travailleurs depuis quelques jours, a décidé d’observer cet arrêt de travail pour manifester son mécontentement. Cela, après l’échec des tentatives de négociations et de dialogue avec la hiérarchie, a précisé son secrétaire général.

Rencontré hier au siège de la Banque, Alassane Sanogo a ajouté que le mot d’ordre a été respecté à la lettre sur toute l’étendue du territoire nationale.

Contactée, une source proche de la direction a assuré que l’incident est sur le point d’être clos. Une réunion de conciliation était en cours au moment où nous quittions les lieux. Les syndicalistes menacent de continuer la lutte jusqu’à leur satisfaction totale.

Siné S. TRAORÉ

Laisser une réponse