Bougouni : Coronavirus, Plan International offre des kits de prévention

0
179

La remise des kits d’hygiène contre la Covid-19 par Plan international Mali aux structures partenaires à Bougouni et Yanfolila a eu lieu mercredi dernier dans la capitale du Banimonotié. Depuis l’annonce des premiers cas de Covid-19 au Mali en mars dernier, la zone d’influence et de mise en œuvre des programmes (PIIA) de Plan international à Bougouni a immédiatement pris des dispositions pour la riposte à travers un plan d’actions, dont le montant s’élève à 43.507.000 Fcfa pour les quatre cercles d’intervention à savoir : Bougouni, Yanfolila, Kati et Kangaba.

Pour la mise en œuvre de ce plan de réponse, Plan international a mené déjà beaucoup d’activités de sensibilisation et d’information sur la Covid-19 à travers les radios locales, l’organisation des tables rondes avec le comité de crise, des émissions interactives. S’y ajoute le lancement de la donation des équipements de protection contre la Covid-19. Le don, d’une valeur de 28.342.000 Fcfa, est composé de 25.000 masques en tissu lavable, 80 thermo flash, dont 28 pour les 21 CSCOM et 3 maternités se trouvant dans les 13 communes de parrainage de Plan international Mali et 4 corridors dans le cercle, 292 dispositifs de lavage de mains, 292 cartons de savon liquide et 1752 gels hydroalcooliques.

Plan international est une organisation internationale de développement communautaire centrée sur l’enfance. Son but et sa vision consistent à aspirer à un monde juste qui fait progresser les droits des enfants et l’égalité en faveur des filles. Au Mali, Plan international œuvre pour que 3 millions de filles puissent apprendre, diriger, décider et s’épanouir à travers trois domaines d’intervention qui sont la promotion de la petite enfance, la santé sexuelle et reproductive des jeunes et l’employabilité des jeunes. Pour cela, Plan international incite à conférer aux enfants, aux jeunes et aux communautés les moyens de réaliser les changements essentiels qui s’attaquent aux causes profondes de la discrimination à l’égard des filles, de l’exclusion et de la vulnérabilité.

Prenant la parole, Mme Diarra Korotimi Dackouo, directrice de la mise en œuvre des programmes de Plan international Mali, a réitéré l’engagement de sa structure à l’endroit des organisations de défense des droits de l’enfant en général et des filles en particulier. «Nous ne ménagerons aucun effort dans la lutte contre le coronavirus qui est une réalité chez nous et nous devons tout faire pour le stopper», a-t-elle déclaré, tout en invitant les populations à l’adoption des mesures barrières édictées par les autorités compétentes.

Quant au préfet du cercle, Bouréïma Ongoïba, il a remercié Plan international pour ce geste combien appréciable, surtout pour la promptitude avec laquelle il a répondu favorablement à la sollicitation des autorités pour lutter contre cette maladie. Il a invité les bénéficiaires à faire bon usage du matériel mis à leur disposition.

Mahamadou S. MAÏGA
Amap-Bougouni

Laisser une réponse