Bourem : Pénurie de charbon de bois

0
130

Le prix du charbon a pris de l’ascenseur dans la localité

Le sac de charbon de bois se vendait à 5500 ou 6000 Fcfa à Bourem. Aujourd’hui, cette matière est devenue presqu’introuvable dans la ville. Les jours de foire, lundi et vendredi, les consommateurs se battent pour avoir un sac de charbon dont le prix a été mutliplié par deux ou trois. Selon certaines personnes interrogées, cette pénurie est due en grande partie au départ des bras valides vers les sites d’orpaillage à Ntahakane dans le Gourma. Même Gao, chef-lieu de la Région, qui ravitaille souvent Bourem en charbon de bois, se trouve dans la même situation.

Actuellement, certaines familles à Bourem sont revenues aux anciennes pratiques, notamment le ramassage des bouses de vache pour chauffer les marmites. Pour le moment, aucune solution n’est envisageable. Avec la dégradation de la route Sévaré-Gao, les bateaux constituent le seul moyen pour transporter le charbon du Sud vers le Nord du pays. Or avec la decrue, tous les bateaux sont à l’arrêt en ce moment. Vivement alors la crue pour que les menages de Bourem soient soulagés de problème.

T. M. TOURÉ
Amap-Bourem

Laisser une réponse