CAF Awards 2019 : Sadio Mané, meilleur joueur africain de l’année

0
849

Le sénégalais, Sadio Mané, a été élu, pour la première fois de sa carrière, Meilleur jour africain de l’année 2019. Il devance l’Algérien Riyad Mahrez et l’Egyptien Mohamed Salah.

C’est sans surprise que Sadio Mané a été élu Joueur africain 2019. Parti avec la faveur des pronostics, il a confirmé tout le bien qu’on disait de lui. En compétition avec l’Algérien Riyad Mahrez et l’Egyptien Mohamed Salah, la star de Liverpool a bénéficié des votes du comité d’élection du Joueur africain de l’année 2019.

Ce sacre, premier du genre dans le palmarès du joueur, vient couronner une année sportive remplie pour l’attaquant sénégalais. Avec son club, Liverpool, il a remporté la Ligue des champions, le Mondial des clubs et terminé deuxième du championnat anglais. Avec 22 buts marqués durant la saison 2018-2019, Sadio Mané a été co-meilleur buteur de la Premier League avec Mohamed Salah.

Avec les Lions de la Teranga, le tout nouveau Joueur africain 2019 a disputé la finale de la CAN Egypte 2019 contre l’Algérie de Riyad Mahrez. Une finale perdue par le Sénégal par un but à zéro (1-0).

Depuis le début de la saison 2019-2020, le Sénégalais a le feu aux jambes et enchaine, avec Liverpool, les victoires. Son club occupe actuellement la première place du classement très loin devant son rival, Manchester City.

« J’avais promis l’année dernière que je reviendrai pour gagner ce trophée. Je n’ai pas les mots, je suis tellement fier… C’est un grand jour pour moi. Je remercie tous ceux de mon village Bombali, je suis certain qu’ils me regardent à la télé », a indiqué la star sénégalaise après l’annonce de son triomphe.

La meilleure joueuse est…Oshoala

Au cours de la cérémonie, d’autres acteurs du football africain ont aussi été distingués. C’est le cas de la nigériane Asisat Oshoala qui a été élue joueuse de l’année. Un retour sur le podium pour celle qui avait déjà reçu cette distinction en 2014, 2016 et 2017.

Dans la catégorie des entraineurs, Djamel Belmadi, sélectionneur des Fennecs, équipe nationale d’Algérie, vainqueur de la CAN 2019, a été désigné l’entraineur de l’année. Chez les dames, c’est la Sud-africaine, Desiree Ellis, qui a été désignée meilleur coach, en récompense du travail qu’elle abat sur le banc de touche des Bayana Bayana.

Le Congolais Moïse Katumbi, responsable du Tout Puissant Mazembé, a été désigné Président de club de l’année. Le prix de la Fédération de l’année est revenu à l’Egypte, la meilleure équipe masculine à l’Algérienne et la meilleure équipe féminine au Cameroun.
Lefaso.net

Laisser une réponse