Campagne de navigation 2020-2021 : Départ du premier gros bateau pour Kabara

0
228

La reprise des activités de transport fluvial attise de l’espoir chez les popultations du nord

Il avait à son bord 32 passagers. Le coût du transport entre Mopti et Tombouctou varie de 5.050 à 51.500 Fcfa selon la cabine

Après le départ du bateau express Fihroun le vendredi 14 août à partir de Mopti pour Kabara (Tombouctou) qui a consacré le démarrage de la campagne de navigation 2020-2021, la Compagnie malienne de navigation (COMANAV) a indubitablement amorcé l’ensemble de ses activités de transport fluvial le jeudi 19 août 2020 à partir de Mopti avec le départ du premier gros bateau «Tombouctou» à destination de Kabara dans la Région de Tombouctou.

Ce départ est le signal de la rentrée en activité des deux autres gros bateaux : Kankou Moussa et le général Soumaré qui avec ceux de la flotte légère desservent pendant la période de crue l’axe fluvial Koulikoro-Gao en passant par toutes les villes et villages riverains du fleuve Niger.

Après des mois d’arrêt pour cause d’étiage du niveau du fleuve, la reprise des activités de transport fluvial de la compagnie attise de l’espoir et des opportunités chez les populations des régions du nord en lien avec ses enjeux économiques et sociaux. En plus de son rôle catalyseur du développement socio-économique et culturel, le bateau est un palliatif à l’inexistence d’infrastructures routières et de moyens de transport adéquats surtout en cette période d’insécurité. à travers l’acheminement d’importants biens de consommation, il assure la sécurité alimentaire à travers la disponibilité et accessibilité des denrées.

Pour son premier voyage, le bateau Tombouctou a levé l’ancre le jeudi 19 août à 6 heures 5 minutes avec à son bord 32 passagers toute classe confondue et son équipage au grand complet en présence du chef d’escale de la COMANAV de Mopti, Issa Cissé.

Selon le chef d’escale, Issa Cissé la rentrée en activité des gros bateaux est très attendu au chaque campagne à cause de leur grande capacité de transport de passagers estimée environ à plus de 400 par bateau et par voyage, des marchandises et de produits et aussi le tarif du transport. Le coût de transport (passagers comme fret) par les bateaux courriers n’ont pas connu de réduction. Il est de 5.050 Fcfa pour la 4ème classe; 21.000 Fcfa pour la 3ème; 38.500 Fcfa pour la 2ème classe et 51.500 F la classe de luxe pour le passager qui désire relier Mopti à Tombouctou en aller-simple, a indiqué M. Cissé.

À l’en croire, le bateau Tombouctou qui a quitté Mopti le jeudi, doit probablement accoster à Kabara le samedi 22 août car avant que la crue n’atteingne son pic, il doit avancer avec prudence et ne navigue pas la nuit. Pour satisfaire la clientèle, la COMANAV dispose en plus des trois gros bateaux (Tombouctou, Kankou Moussa et le général Soumaré), deux navires à faible tirant d’eau de type FRP, permettant à la Compagnie de prolonger sa campagne pour au moins une période de 6 mois. Le parc a un pétrolier et un remorqueur pour le fret.

Comme au départ à Mopti, chaque escale occasionne une grande animation des opportunités économiques. Qui venu accueillir un parent ou accompagner un proche. Des petits vendeurs attendent les passagers pour leur vendre de boissons, nourriture, fruits et légumes, etc. Les bateaux déchargent et rechargent des marchandises. Les sacs de riz et de mil descendent et sont remplacés par des barres de sel, des paniers de dattes et des sacs d’oignon. Les charretiers, petits piroguiers et autres mains d’œuvre se mettent en branle. chacun y gagne son compte.

Pendant la période de décrue, la COMANAV, face à l’impossibilité de conduire ses missions de transport des personnes et leurs biens, est mise en chômage technique, toute chose qui débouche à l’exacerbation de perte d’emplois, l’arrêt de beaucoup d’activités entraînant l’exode rural massif des bras valides et la pénurie d’approvisionnement des marchés.

Dramane COULIBALY
Amap-Mopti

Laisser une réponse