CAN-féminine : L’HEURE DE LA REVANCHE SONNE POUR LES AIGLES DAMES

0
406

La sélection nationale féminine affronte la Côte d’Ivoire, aujourd’hui à Abidjan au compte du dernier tour aller des éliminatoires de la CAN, Ghana 2018. Le vainqueur de la double confrontation décrochera son billet pour la phase finale de la compétition
En février dernier, les Aigles Dames tombaient devant la Côte d’Ivoire, en demi-finale de la coupe UFOA (2-0). Un peu plus de trois mois après cette grosse désillusion, les Maliennes retrouvent le même adversaire, cette fois pour une place en phase finale de la CAN, Ghana 2018. Le match est prévu aujourd’hui au stade Félix Houphouët Boigny et quatre jours plus tard (10 juin), les deux sélections seront à nouveau face à face à Bamako pour la manche décisive.
Pour les Aigles Dames, ce choc avec la sélection ivoirienne est placé sous le signe de la revanche, mais l’enjeu principal de la rencontre reste la qualification pour la grande messe du football continental des dames. Le sélectionneur national, Mohamed Saloum Coulibaly «Houssey» et ses joueuses s’attendent à un match difficile pour cette première manche, mais le groupe est confiant et ne jure que par la qualification.
«Je suis confiant, tout comme les filles. Elles ambitionnent d’assurer la qualification, dès le match aller en Côte d’Ivoire», a ainsi martelé le technicien malien, la veille du départ de l’équipe à Abidjan. «Je sais qu’elles ont la capacité de gagner en Côte d’Ivoire, l’équipe a bien préparé le match et a fait beaucoup de progrès. Nous avons disputé beaucoup de matches amicaux, dont une double confrontation avec la Gambie», soulignera Houssey, en assurant qu’il est conscient de la pression qui sera sur les épaules de ses joueuses au stade Félix Houphouët Boigny.
«En tant que technicien, je sais que jouer contre un adversaire de ce calibre n’est jamais facile, mais, insistera-t-il, nous avons les moyens de battre cette équipe Ivoirienne». Le sélectionneur des Aigles Dames poursuivra : «Nous allons aborder la rencontre avec engagement et détermination parce que l’objectif est de ramener un bon résultat de Côte d’Ivoire. On reste sur une défaite contre la Côte d’Ivoire (demi-finale du tournoi UFOA, remportée 2-0 par les protégées de Clémentine Touré, ndlr), on a l’occasion de prendre notre revanche et on se battra pour ça».
«Je lance un appel aux Maliens résidant à Abidjan de sortir massivement pour porter leur pays vers la victoire. L’entrée au stade est gratuite et j’espère que les Maliens de Côte d’Ivoire, notamment nos compatriotes résidant à Abidjan seront présents dans les gradins pour donner la réplique aux supporters locaux», conclura Mohamed Saloum Coulibaly.
La capitaine-keeper des Aigles Dames, Fatoumata Karentao affiche également sa confiance pour ces retrouvailles avec la sélection ivoirienne et martèle à qui veut l’entendre, que l’équipe n’a qu’un seul objectif en tête : la qualification à la phase finale de la CAN. «Notre objectif est de ramener un résultat positif d’Abidjan, pour bien aborder la manche retour. Sans minimiser l’adversaire, je pense que nous avons les qualités techniques et physiques suffisantes pour passer ce dernier tour», dira la capitaine des Aigles Dames.
Au total, le sélectionneur national a convoqué 18 joueuses pour ce match contre la Côte d’Ivoire, dont deux expatriées : Aïssatou Diadhiou (FC Domont, France) et Kadidia Témé (AC Gren City, Cameroun). Le reste de l’effectif est composé de joueuses locales et on note que trois éléments font leur grand retour en sélection : Fatoumata Diarra (AS Mandé), Fatoumata Doumbia et Agueïcha Diarra (Super Lionnes). Pour rappel, la 14è édition de la CAN-féminine aura lieu du 15 novembre au 1er décembre 2018, à Accra au Ghana.
Djénèba
BAGAYOKO
Aujourd’hui au stade Félix Houphouët-Boigny
16h : Côte d’Ivoire-Mali
Arbitre : Aurore Christelle (Bénin) assistée de Nafissatou Yekini Shitou (Bénin)
et Sonia Louis (Bénin).
Commissaire : Oumou Banouna (Guinée).
La Liste des 18 : Gardiennes : Fatoumata Karentao (USFA), Goundo Samaké (AS Réal). Défenseuses : Coulouba Sogoré (AS Réal), Aissatou Diadhiou (FC Demont, France), Aissatou Samaké (AS Mandé), Aïssata Traoré (Super Lionnes), Binta Diarra (AS Réal) Milieux : Lala Dicko (AS Réal), Salimata Diarra (AS Mandé), Bintou Koïté (AS Mandé), Sélikenè Traoré (USFAS), Maïmouna Togola (Super Lionnes), Fatoumata Doumbia (AS Mandé) Attaquantes : Fatoumata Diarra (AS Mandé), Kadidia Témé (AC Gren City, Cameroun), Agueissa Diarra (Super Lionnes), Bassira Touré (AS Mandé), Hawa Tangara (AS Réal)

Laisser une réponse