Célébration du 69ème anniversaire de la fête nationale de la République populaire de Chine : LES RELATIONS SINO-MALIENNES AU BEAU FIXE

0
1361

La célébration du 69ème anniversaire de la fête nationale de la Chine est assez particulière cette année, puisque coïncidant avec la fête de la lune, cette pleine lune qui symbolise la grande réunion en famille et entre amis. A coup sûr, ce symbole de retrouvailles a été matérialisé par un beau monde constitué de ministres, de hauts cadres de l’administration, de diplomates, d’artistes, de divers invités à la faveur de la réception que l’ambassadeur de la Chine au Mali, Zhu Liying a offerte, jeudi dernier, dans les locaux de la représentation diplomatique, à l’Hippodrome.
C’est par l’exécution des hymnes des deux pays que la réception débuta. Cette séquence a laissé la place à l’intervention de l’ambassadeur de la Chine au Mali, Zhu  Liying, qui a d’abord mis l’accent sur la réforme et l’ouverture que son pays a engagées pendant ces 40 dernières années. En effet, a-t-il développé, grâce à sa participation active et créative à la mondialisation, l’Empire du Milieu a réalisé d’énormes progrès. Par la suite, le diplomate a affirmé qu’en moins d’un demi-siècle, plus de 700 millions de Chinois se sont débarrassés de la pauvreté, soit plus de 70% du total mondial sur cette période.
L’objectif de la Chine, à en croire son ambassadeur au Mali, c’est de sortir de la pauvreté toute la population d’ici l’an 2020. De plus, M. Liying a indiqué que si la Chine est un grand bénéficiaire de la mondialisation, elle est aussi son grand promoteur avec plus de 30% de contribution à la croissance économique mondiale. Et l’ambassadeur d’expliquer que le deuxième sujet de célébration a trait au Forum sur la Coopération Chine-Afrique dont un sommet vient de prendre fin à Beijing.  » Quand j’étais à Beijing pour assister à ce forum, j’ai été profondément touché par l’enthousiasme des chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres et des chercheurs africains, car j’ai senti que l’Afrique a vraiment besoin d’une coopération sincère, munie à la fois d’une vision longue et d’une application pragmatique », a confié l’ambassadeur de la Chine au Mali.
Par ailleurs, présent dans notre pays depuis seulement quatre mois, le diplomate chinois s’est dit heureux de constater que les relations sino-maliennes bénéficient de l’attention personnelle de nos deux chefs d’Etat, et aussi du soutien de nos deux peuples. » L’entretien d’il y a trois semaines à Beijing entre nos deux présidents de la République, a non seulement marqué la spécificité de la qualité de nos relations, mais aussi jeté une base solide et nouvelle pour un futur développement. Ce sera un développement innovant, toujours dans l’esprit de “La Nouvelle Route de la Soie”, à savoir la conception, la construction et le partage en commun », a-t-il indiqué.
Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tiéna Coulibaly a, au nom du gouvernement, souligné que le Mali et la Chine entretiennent des liens solides établis au lendemain des indépendances africaines. Depuis, a-t-il ajouté, les deux pays sont engagés dans un partenariat fécond et mutuellement avantageux.  » En effet, notre partenariat englobe des domaines aussi divers que variés, tels que l’agriculture, l’hydraulique, les travaux publics, l’industrie, les transports, l’éducation, la santé, la communication, la formation professionnelle, pour ne citer que ceux-ci », a rappelé le ministre Coulibaly. Pour étayer ses propos, Tiéna Coulibaly a égrené certains projets emblématiques qui ont renforcé l’estime des populations maliennes à  l’endroit du peuple et du gouvernement chinois : 3ème pont de Bamako, hôpital du Mali, autoroute Bamako-Ségou, Cité universitaire de Kabala, Centre de formation professionnelle de Bamako. Pour le Garde des Sceaux, la visite récente du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta en Chine et les échanges fructueux qu’il a eus avec son homologue chinois, Xi Jinping et les accords de coopération signés dans les domaines du numérique, de l’énergie solaire et la coopération technique et économique, ont permis de donner une nouvelle impulsion aux relations de coopération entre nos deux pays.
Pour terminer, Tiéna Coulibaly s’est félicité des actions menées par les partenaires du Mali dont la Chine, dans la lutte contre le terrorisme. Tout en dégustant les mets de la gastronomie chinoise, les convives ont passé d’agréables moments en écoutant les mélodieuses notes du groupe de balafon  » Duophonie  » qui assurait l’animation.
 
Massa SIDIBE

Laisser une réponse