Centre national des œuvres universitaires : DES RÉSULTATS ENCOURAGEANTS

0
303
La rencontre était présidée par le conseiller technique Massa Makan Diabaté

La 17è session du conseil d’administration du Centre national des œuvres universitaires (CENOU) s’est tenue, hier à Kabala. La réunion était présidée par le président du conseil d’administration, Massa Makan Diabaté, en présence du directeur général du CENOU, colonel Ousmane Dembélé.
L’ordre du jour portait sur l’adoption du procès-verbal de la précédente session, l’évaluation du rapport d’activités et du rapport financier de 2018, examen et adoption du programme d’activités de l’exercice en cours. Les administrateurs se sont aussi prononcés sur le projet de budget 2019.
Dans son allocution, le président du conseil a souligné que la session se tient à une période où le Centre des œuvres universitaires déploie de gros efforts pour réussir des actions en parfaite adéquation avec les axes majeurs de la loi d’orientation sur l’Education, c’est-à-dire la mise en place d’un système éducatif performant.
Par ailleurs, il a expliqué que les autorités ne ménageront aucun effort pour la mise en œuvre de perspectives garantissant un lendemain meilleur aux étudiants dans notre pays.
L’année 2018 a été marquée par de grandes innovations et progrès dans la réalisation de la quasi-totalité des missions du CENOU, a rappelé Massa Makan Diabaté.
Le renforcement de la capacité opérationnelle du « service transport » par l’acquisition de 5 nouveaux bus et l’instauration de la carte d’abonnement au transport, l’accroissement constant des infrastructures destinées à l’hébergement des étudiants par les travaux de réhabilitation des anciennes résidences et l’ouverture progressive de celles de Kabala sont des acquis du Centre des œuvres universitaires.
La signature d’une convention avec la Pharmacie populaire du Mali (PPM) pour l’approvisionnement en médicaments des centres de santé universitaires, la participation à la réunion extraordinaire de l’Association des œuvres universitaires francophones (AOUF) et la signature d’une convention de partenariat avec les CROUS de Normandie sont aussi des résultats obtenus au cours de l’exercice écoulé.
Par ailleurs, le président du conseil a encouragé le CENOU à s’inscrire dans des perspectives assez dynamiques par le rehaussement de l’envergure des jeux universitaires qui doivent servir d’espace d’expression de talents, d’amélioration constante de l’attractivité de la vie au campus. Avec l’analyse des documents et de la clarté des débats, la session permettra au CENOU de répondre avec promptitude aux nouveaux défis, a espéré le président du conseil d’administration.
Quant au directeur général du CENOU, il a relevé que son organisation est une structure dédiée à l’amélioration des conditions de vie et d’études des étudiants inscrits au Mali.  « Nous avons une mission purement sociale auprès des structures de l’enseignement supérieur de notre pays », a expliqué le patron du Centre.
Il a aussi ajouté que 2018 a vu le CENOU entreprendre beaucoup d’actions à l’endroit des étudiants, notamment dans la gestion de bourses d’études, trousseaux mais aussi en matière d’aide sociale.
En termes de perspectives pour la nouvelle année, nous avons de grands chantiers, notamment l’amélioration du transport des étudiants. A ce propos, nous sommes en train d’initier la carte de transport pour améliorer leur confort. Il y a aussi des travaux de réalisation d’infrastructures, notamment des résidences et centres de santés, a souligné le directeur général du CENOU. 
Yaya DIAKITé

Laisser une réponse