Cercle de Yélimané : Des kits d’assainissement pour 9 associations de femmes

0
188

C’est à Yélimané (environ 600 km à l’ouest de Bamako) que l’Association malienne de la solidarité et la coopération internationale pour le développement (AMSCID), en collaboration avec la Communauté Béthune Bruay Artois Lys Romane (France) a procédé, samedi dernier, à la remise de matériels et d’équipements d’assainissement à 9 associations de femmes. D’une valeur de 5 millions de Fcfa, le lot est composé de brouettes, pelles avec manche, râteaux avec manche, balais à queux, charrettes, poubelles, protège-nez, gants… La cérémonie de remise s’est déroulée dans la cour de l’Organisation malienne pour la réalisation et le renforcement des initiatives à la base (l’OMRIB), une maison de coopération décentralisée entre la ville de Montreuil (France) et le Cercle de Yélimané. Elle était co-présidée par le président de l’AMSCID, Bassirou Diarra dit Konté et le maire du cercle de Yélimané, Soumaïla Kandé. On notait également la présence à la cérémonie du chef de service de la direction de l’assainissement et du contrôle des pollutions et nuisances de Yélimané, Fousseyni Ouattara et du président du conseil du Cercle de Yélimané, Moussa Samassa.
Dans son allocution, le président de l’AMSCID a indiqué que son équipe a décidé d’aider les associations de femmes du Cercle, après avoir fait le constat qu’il y a plusieurs groupements de femmes à Yélimané et que celles-ci sont mobilisées pour rendre propre leur milieu environnemental et améliorer leur cadre de vie par le nettoyage. Les femmes avec des moyens limités, voire dérisoires, s’attaquent dans nos villages, à ce problème de salubrité, a témoigné Bassirou Diarra. «C’est ainsi que nous avons décidé, à l’AMSCID, avec l’appui de nos partenaires comme la Communauté d’agglomération Béthune, Bruay, Artois, Lys, Romane, d’accompagner ces femmes, de les soutenir et de les encourager dans cette lutte pour la salubrité», a ajouté celui que l’on appelle par le sobriquet Konté. Et d’indiquer que le souhait de l’AMSCID est d’engager, dans le Cercle de Yélimané, un processus à long terme pour la gestion, le traitement et la valorisation des déchets solides. La question de la gestion des déchets solides et liquides et de la protection de l’environnement est devenue une préoccupation majeure au plan international, national et local, insistera le président de l’AMSCID, avant de conclure : «L’État a transféré aux collectivités locales la gestion de l’environnement et de l’assainissement, mais faute de moyens techniques et financiers, les collectivités ont du mal à y faire face et à prendre en charge cette obligation pour la santé de nos populations.» Konté a promis que cette remise de kits d’assainissement sera suivie d’autres dans les mois à venir et que l’ambition de l’AMSCID est que le Cercle de Yélimané devienne le Cercle le plus propre de la Région de Kayes.
Le président du conseil de Cercle de Yélimané, Fouseyni Ouattara, a remercié les responsables de l’AMSCID et leurs partenaires, ajoutant que les équipements remis aux femmes contribueront à freiner les maladies. Quant au maire Soumaïla Kandé, il a assuré que l’assainissement fait partie des priorités du Conseil communal de Guidimé et que les nouveaux équipements qui ont été remis permettront d’améliorer la gestion des déchets solides dans les différents villages, de protéger l’environnement et de contrer les maladies infectieuses liées à l’insalubrité. «Depuis l’installation de notre équipe, la Commune a consenti beaucoup d’efforts dans le cadre de la gestion des déchets solides et de l’amélioration de l’environnement des populations. Nous cherchons toujours des partenaires qui sont prêts à nous aider», dira Soumaïla Kandé, avant d’adresser ses remerciements à l’AMSCID et ses partenaires.

Envoyé spécial
Siné S. TRAORÉ

Laisser une réponse