Championnat de foot féminin : Les Lionnes s’offrent L’AS Mandé

0
216

Les Bleues d’Hamdallaye ont prouvé qu’il faut compter avec elles cette année

Deuxième journée et déjà un revers pour l’AS Mandé, tenante du titre et grande favorite de la compétition. Samedi, les Mandékas sont tombées face aux Super Lionnes dans le choc au sommet de la deuxième journée du championnat (1-0, but d’Ageuissa Diarra à la 26è minute). Qui l’eût cru, surtout après la démonstration des Mandékas contre Super Club, humilié 20-0, lors de la première journée de la compétition ? Avant la rencontre, la gardienne Adoudou Konaté avait pourtant prévenu que les Lionnes «n’avaient plus peur de personne» et tout était possible dans ce premier grand classique du championnat. La suite des événements a donné raison à la gardienne internationale, avec cette belle victoire de l’équipe du président Papa Séyan Keïta. «Nous venons de battre la meilleure équipe du Mali. Je suis très content et très fier des filles. Comme l’avait dit notre gardienne Adoudou, les Super Lionnes n’ont peur de personne. Cette année, notre objectif est le titre de championnes du Mali et nous allons tout faire pour y arriver. La Coupe du Mali est également un objectif de l’équipe», a réagi la capitaine des Lionnes, Aminata Sacko après la rencontre.
Samedi, les deux équipes ont affiché leurs ambitions d’entrée et il n’ y a pas eu de round d’observation. Ce sont les Mandékas qui ont allumé la première mèche, avec cette tentative de l’internationale Fatoumata Diarra qui, passera à côté des buts (4è min). Les Super Lionnes répliquent par Agueissa Diarra qui verra son tir repoussé par la barre transversale, alors que la gardienne Mariam Camara était battue (13è min). L’attaquante des Lionnes est revenue à la charge quelques minutes plus tard, mais bute sur le dernier rempart de l’AS Mandé. La troisième tentative sera la bonne pour Agueissa Diarra : suite à un cafouillage, l’attaquante trompe la gardienne Mariam Camara (1-0, 26è min). Le deuxième tournant du match intervient à une minute de la pause, avec l’expulsion du milieu de terrain de l’AS Mandé, Aïcha Samaké pour cumul de cartons.

En infériorité numérique, les Mandékas vont subir la rencontre au retour et les Lionnes auraient pu aggraver le score, si Ageuissa Diarra, par deux fois (50è et 64è min) et Gninè Traoré (54è min) n’avaient manqué de concentration dans le dernier geste. Du côté des championnes du Mali en titre, on notera une occasion nette gâchée par Bintou Koïté alors que tout le stade Mamadou Konaté voyait la balle au fond des filets (85è min).
«Aujourd’hui (samedi, ndlr) les Super Lionnes étaient plus fortes. Mes joueuses ont été méconnaissables, honnêtement je suis déçu de la prestation de l’équipe. Nous ne méritions pas la victoire aujourd’hui. Notre système de jeu a été défaillant, bref, rien n’a pas marché. Il y’ a des jours comme ça», a avoué Abdoul Karim Coulibaly, le technicien de l’AS Mandé. Mais pour l’entraîneur mandéka, ce revers ne remet pas en cause la valeur ou la compétitivité de l’équipe et il faut s’attendre, a-t-il promis, à voir l’AS Mandé «jouer encore les premiers rôles cette année, en championnat et en Coupe du Mali.»
La rencontre AS Mandé-Super Lionnes a été suivie, en deuxième heure, du duel entre les Amazones de la Commune V et Super club. Une confrontation remportée sur le score sans appel de 11-0 pour les joueuses de Baco-Djicoroni. Auteure d’un quintuplé, Aïssata Sangaré (3è, 11è, 31è, 65 sur pénalty et 84è min) a été le bourreau de l’équipe du regretté Issa Camara «Super». Les six autres buts ont été marqués par Ouley Camara (13è et 48è min), Zeïnabou Sidibé (14è et 34è min), Aïssata Tapily (43è min) et Fatoumata Bah (44è min). En deux sorties, Super Club a ainsi encaissé la bagatelle de 31 buts, sans en rendre.
Contrairement aux joueuses de Quinzambougou, le promu, l’AS Momo de Sikasso a bien réagi en battant 3-0 Tériya de San au stade Babemba Traoré. Cette remarque vaut aussi pour les Tigresses de Kayes qui se sont imposées 2-1 à domicile face à l’AS Police. La deuxième journée du championnat s’achève aujourd’hui avec les rencontres au stade USFAS-AS Réal et Santoro-Badenya qui se disputent au stade Mamadou Konaté.

Djènèba
BAGAYOKO

Samedi 11 janvier au stade Mamadou Konaté
Super Lionnes-AS Mandé : 1-0
But d’Ageuissa Diarra (26è min)
Arbitrage de Rokia Fofana, assistée de Djènèba Dembélé et Alassane Ballo

Super Lionnes : Adoudou Konaté, Aminata Sacko (cap), Djouma Kamaté, Djènèbou Diarra, Maïmouna Ballo, Kadidia Koné, Assétou Koné (Gninè Traoré 58è min), Sarantou Traoré, Oumou Koné (Fatoumata Diarra 75è min), Ageuissa Diarra, Adiaratou Coulibaly.

Entraîneur : Mafing Dembélé.
AS Mandé : Mariam Camara, Oumou Traoré, Salimata Koné, Oumou Coulibaly (Aïssata Keïta 49è min), Aïcha Samaké, Fatoumata Doumbia, Fatoumata Diarra (cap) (Korotoumou Coulibaly 73è min), Bintou Koïta, Mapogobla Ouattara (Korotoumou Keïta 40è min), Awa Traoré, Salimata Diarra.
Entraîneur : Abdoul Karim Coulibaly

Laisser une réponse