Championnat national de cyclisme : Nièna, la capitale du vélo malien à l’honneur

0
173

La course se déroulera samedi et dimanche et mettra aux prises les meilleurs cyclistes du pays. Le titre de champion du Mali reviendra au coureur qui réalisera le meilleur chrono dans l’épreuve de la course contre la montre individuelle

Le championnat national de cyclisme démarre demain à Nièna la capitale du vélo malien. Organisée par la Fédération malienne de cyclisme (FMC) et son sponsor officiel Sotelma Malitel la compétition mettra aux prises les meilleurs cyclistes du Mali et sera marquée cette année par deux étapes de course contre la montre.

Une première étape individuelle de 10 km et une deuxième par équipe de 16km. La course contre la montre individuelle permettra de désigner le champion du Mali 2020, c’est-à-dire le coureur qui réalisera le meilleur chrono. Quant à l’équipe championne, elle sera désignée avec le cumul du temps des trois premiers de chaque équipe. Tous les départs seront donnés devant la mairie de Nièna où sera également jugée l’arrivée.

«Le monde du cyclisme malien se donne rendez-vous à Nièna ce week-end pour le championnat national. En effet, depuis l’année dernière la ligue de Sikasso avait demandé la délocalisation de la course à Nièna, mais cela n’a pu être fait pour diverses raisons. Dieu merci, cette année, Nièna abrite la course et tous les meilleurs cyclistes du pays seront là», se réjouit le président de la FMC, Amadou Togola.

«La course, poursuivra-t-il, sera couronnée, dimanche, par la 4è édition du Grand prix de l’Association pour le développement du cyclisme dans le Ganadougou» (ADCG). «La particularité de ce championnat réside dans le fait que c’est une course contre la montre individuelle et par équipe. C’est pour promouvoir l’excellence que la fédération a pris cette décision. Avec ce système (course contre la montre, ndlr), aucun coureur, aucune équipe ne peut tricher», explique le président Amadou Togola.

Quant au directeur technique national, Karim Koné, il précise que les départs seront donnés toutes les 2 minutes par le collège des commissaires et les directeurs sportifs des équipes. Le technicien ajoutera que chaque équipe déterminera l’ordre de départ de ses coureurs. Et deux coureurs d’une même équipe ne doivent pas être alignés consécutivement.

«Concernant la course contre la montre par équipe, les coureurs d’une même équipe peuvent se rendre des services comme les échanges de vélos, de pièces etc. Mais les équipes qui se présenteront avec moins de trois coureurs ne seront pas autorisées à participer à la course. De même, toute équipe qui finira la course avec trois coureurs ne sera pas classée», détaille Karim Koné.

Pour mémoire, l’épreuve de la course contre la montre individuelle de la précédente édition a été remportée par Yaya Diallo de Sikasso A avec en prime, un nouveau record (12’36’’11). C’est donc le coureur de l’équipe de Sikasso A qui a remporté le titre de champion du Mali, devant son coéquipier Ichaka Coulibaly (13’11’’85) et Daouda Sidibé de l’équipe de Sikasso C (13’42’’31).

L’épreuve de la course contre la montre par équipe a été remportée par l’équipe de Sikasso C, créditée d’un temps de 13’59’’. Sikasso A s’est classé deuxième (14’11’’) alors que la troisième marche du podium est revenue à l’équipe de Bamako A (14’52’’10). Les coureurs de la capitale et des autres ligues ont-ils les moyens de damer le pion aux cyclistes de la troisième région qui règnent sur le vélo national depuis plusieurs années ?

Difficile de répondre par l’affirmative, quand on sait que les Sikassois auront l’avantage d’évoluer devant leur public et sur une piste qu’ils connaissent mieux que leurs adversaires.

Seïbou S. KAMISSOKO

Laisser une réponse