Championnat national de foot féminin : AS Momo et les tigresses de Kayes ne parviennent pas à se départager

0
240

Le coup d’envoi des rencontres de la 3è journée du championnat national de football féminin a été donné lundi 27 janvier. à Sikasso, AS Momo recevait les Tigresses de Kayes, au Stade Babemba Traoré, et les formations se sont neutralisées (1-1). Soumba Diarra a ouvert le score pour les Tigresses de Kayes (12è min) et Mariam Samaké a remis les pendules à l’heure pour les joueuses de Kénédougou (15è min).
L’AS Momo et les Tigresses de Kayes sont presque dans la même posture : après avoir perdu lors de la première journée contre respectivement les Super Lionnes (0-8) et le Réal (0-9), ces deux équipes se sont ressaisies en s’imposant lors de la 2è journée devant respectivement Teriya de San (3-0) et l’AS Police (2-1). Au compte de la 3è journée, les Sikassoises voulaient profiter de la visite des Kayésiennes pour signer une deuxième victoire de rang. Tel était également l’objectif des joueuses de la Cité des rails. Mais, c’est raté pour les deux formations. Elles n’ont pu se départager (1-1).
Lundi, au stade Babemba Traoré, le public sportif de Sikasso s’est massivement mobilisé pour donner de la voix à ses protégées. La rencontre a débuté sur les chapeaux de roues. Les joueuses de Kayes attaquent d’entrée et se créent quelques occasions franches qui sont annihilées par l’arrière-garde de l’AS Momo. Deux minutes seulement après le coup d’envoi, les Kayésiennes allument la mèche. à la réception d’un long ballon, venu de la défense, Fatoumata Wagué dribble la portière adverse, Fatoumata Sanogo, avant de voir sa tentative déviée in extremis en corner par une défenseure (2è min).
Il faut attendre la 10è minute pour voir la réaction des joueuses de Kénédougou avec un coup franc de Binta Sanogo repoussé par la gardienne des visiteuses, Wassa Adama Diakité. Deux minutes, plus tard, les Kayésiennes ouvrent le score par Soumba Diarra qui bat la portière Fatoumata Sanogo du plat du pied après un bon service de Fatoumata Wagué (12è min, 1-0). Mais la joie des Tigresses de Kayes est de courte durée, car les joueuses de Kénédougou remettent rapidement les pendules à l’heure par Mariam Samaké qui profite d’un cafouillage pour marquer (15è min, 1-1).
Peu avant la demi-heure, l’équipe de Sikasso était à deux doigts de faire le break, mais Coumba Sanogo voit sa frappe captée nette par la portière adverse (28è min). Elle se signale à nouveau avec un tir puissant qui oblige la gardienne Wassa Adama Diakité à se détendre (35è min). Une minute avant la pause, Coumba Sanogo, servie par une partenaire, réussit à s’infiltrer dans la surface adverse, mais tire à côté alors que tout le monde voyait la balle au fond (44è min). 0-0, c’est le score à la pause.
à la reprise, les joueuses de Kénédougou continuent de dominer le match. Suite à une belle action collective, Mariam Samaké se présente seule devant la gardienne adverse mais ne parvient pas à cadrer (49è min). Coumba Sanogo trouve le poteau peu après l’heure de jeu (62è min).
à la 67è minute, c’est au tour d’Oulématou Sabé d’obliger la gardienne à sortir le grand jeu pour repousser la balle en corner. A la 85è minute, l’équipe de Sikasso obtient un pénalty suite à une faute de main de la défenseure Aïssata Diarra. Oulématou Sabé exécute la sentence, mais rate le cadre (86è min). Les visiteuses sont réduites à 10 après l’expulsion de Maïmouna Diarra pour cumul de cartons.
Les deux formations se contentent au finish d’un match nul (1-1). Au classement, les deux équipes totalisent chacune 4 points (-5 pour l’AS Momo contre -8 pour les Tigresses de Kayes). Dans les autres rencontre, les Amazones de la Commune V et les Super Lionnes se sont également neutralisées (1-1) tandis que le Réal a renoué avec la victoire en s’imposant devant l’AS Police (2-0). Les autres rencontres de la 3è journées se sont disputées hier.

Envoyés spéciaux
Djénèba
BAGAYOKO
Habib KOUYATÉ

Lundi 27 janvier au stade Babemba Traoré
AS Momo-Tigresses de Kayes : 1-1
Buts de Soumba Diarra (12è min) pour les Tigresses de Kayes ; Mariam Samaké (15è min) pour l’AS Momo
Arbitrage de Kadiatou I. Sidibé assistée de Djènèba Dembélé et Mama Touré.
AS Momo : Fatoumata Sanogo (cap), Binta Sanogo, Bah Coumba Sanogo, Mariam Samaké, Diata Keïta, Oulématou Sabé, Ramatou Tiénou, Latifatou Tiénou, Hawa Diamouténé, Ada Dicko (Fatoumata Mara, 52è min), Sanata Haïdara (Djènèba Koné, 62è min). Entraîneur : Abdoul Aziz Bagayoko.
Tigresses de Kayes : Wassa Adama Diakité, Aïssata Diarra (cap), Mariam S. Sissoko, Fatoumata Wagué, Aminata Sangaré, Maïmouna Diarra, Hawa N’Diaye, Soumba Diarra, Maïmouna Danfaga (Aïché Bah, 49è min), Maboula Bah.
Entraîneur : Sékou Sissoko.

 

ILS ONT DIT…

Abdoul Aziz Bagayoko, entraîneur de l’AS Momo : «Ce soir (lundi ndlr), nous voulions la victoire mais Dieu en a décidé autrement. Mais je tiens à féliciter mes joueuses qui ont mouillé le maillot du début à fin. Nous allons continuer le boulot pour nous maintenir dans l’élite».
Sékou Sissoko, entraîneur des Tigresses de Kayes : «Je félicite mes joueuses pour le partage des points. C’est mieux que la défaite. Nous allons redoubler d’efforts pour bien préparer la prochaine journée».
Sékou Koné, président de l’AS Momo : «Je remercie les joueuses ainsi que l’encadrement pour ce match nul. Bravo à eux, je suis fier d’eux, qu’ils continuent le travail et s’il plaît à Dieu nous allons nous maintenir en première division».
Mamby Diaby «Kèlètigui», président de la Ligue de Sikasso : «Nous avons assisté à un bon match ce soir (lundi ndlr). Les filles ont bien joué, elles n’ont pas démérité. Je les félicite pour ça. Nous allons les accompagner tout au long de la campagne. Elles sont nos fiertés ces braves Dames».

Laisser une réponse