Championnat national de handisports : Une belle fête

0
203

                                                 L’un des temps forts de la compétition a été l’épreuve des tricycles

La 18è édition du championnat national pour personnes handicapées s’est déroulée les 27 et 28 septembre au stade du 26 Mars. Organisée par le Comité national paralympique (CNP), en partenariat avec Rotary international, la compétition a regroupé 90 participants, venus des ligues de Koulikoro, Ségou, Gao, Mopti, Tombouctou et Bamako. Les athlètes se sont affrontés dans plusieurs disciplines, dont l’athlétisme, les courses de tricycle Messieurs et Dames, le handi-foot. Dans les épreuves d’athlétisme, on a enregistré les victoires de Mahamane Sacko de la ligue de Bamako au 100m amputés membre supérieur, de Youssouf Coulibaly au 100m mal voyant et de Salimata Diawara qui a été sacrée au 100m chez les déficientes intellectuelles.

Au saut en longueur, Moussa Camara  de la ligue de Bamako a remporté le titre de champion, tandis que l’épreuve du 100m des sourds a été remportée par Moussa Sissoko.  L’un des temps forts de cette 18è édition du championnat national pour personnes handicapées a été la course des tricycles Messieurs et Dames. Comme il fallait s’y attendre, les deux épreuves ont donné de belles empoignades et tenu en haleine les spectateurs du stade du 26 Mars. La course des Dames a été dominée par Korotoumou Coulibaly de Bamako, devant ses coéquipières, Mariam Coulibaly et Djénébou Camara, alors que Aly Diallo de Mopti s’est imposé dans l’épreuve masculine, face à Siaka Diallo et Daouda N’Diaye, tous deux de la ligue de Bamako.

La cérémonie de clôture a été présidée par le premier responsable du Comité national paralympique (CNP) Amadou Diarra, en présence du directeur national des sports et de l’éducation physique (DNSEP), Aliou Maïga. Dans son allocution, le président de la FEMASH a félicité la commission d’organisation pour le bon déroulement de la compétition, avant d’évoquer les difficultés dans lesquelles la compétition été organisée cette année. «Je suis très content du bon déroulement de cette 18è édition du championnat qui a regroupé plusieurs participants. Je dis un grand merci aux organisateurs pour l’accueil chaleureux réservé aux différentes délégations. Cette 18è édition du championnat s’est déroulée dans un contexte difficile.

Nous n’avons reçu aucune subvention pour l’exercice 2019, en tout cas jusqu’à la date d’aujourd’hui (dimanche 28 septembre, ndlr). Aucun de nos deux départements de tutelle, à savoir le ministère de la Jeunesse et des Sports et le ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté n’a contribué à l’organisation du championnat cette année. C’est grâce aux partenaires et aux sponsors que la fédération a pu organiser le championnat», a déploré le premier responsable de sports pour personnes handicapées du Mali.

Quant au directeur national des sports et de l’éducation physique, Aliou Maïga, il a félicité la FEMASH pour les efforts qu’elle déploie dans le cadre de la promotion des sports pour personnes handicapées au Mali et assuré que le ministère de la Jeunesse et des Sports sera toujours là pour soutenir et accompagner les sports pour personnes handicapées.

Seïbou S. KAMISSOKO

Laisser une réponse