Championnat national : Le Réal reprend la bonne direction de marche

0
270

Le gardien du Nianan, Issa Fofana a vécu un après-midi cauchemardesque

C’est un ouf de soulagement pour Yélato Silué, l’entraîneur ivoirien du Réal. Samedi, son équipe a renoué avec la victoire, après deux journées de disette, s’imposant largement 3-0 devant le Nianan, au compte de la 16è journée du championnat national. Les trois buts ont été marqués par Badara Aliou Diakité (8è min), Naman Keïta (20è min) et Mamadou Zerbo (90è min +1). Grâce à ce succès, les Scorpions se hissent sur le podium, avec 29 points, derrière le Djoliba, solide leader du classement (39 points). Samedi au stade Mamadou Konaté, le succès n’a pas été long à se dessiner pour les Réalistes. Dès la 8è minute, le milieu offensif Badara Aliou Diakité a tracé la voie du succès pour les siens, d’une frappe décroisée qui n’a laissé aucune chance au gardien adverse, Issa Fofana. Dominateurs dans tous les compartiments, les protégés de Yélato Silué ont doublé la mise par Naman Keïta, bien servi par le Togolais Kokou Kloukpo (2-0, 20è min). Ce sera le score à la pause.
Au retour des vestiaires, les Scorpions vont continuer sur la même lancée. Ils ont monopolisé le jeu et les visiteurs assistent impuissants à la démonstration de leurs adversaires. Les supporters du Nianan attendaient une réaction de leur équipe, mais ils sont déçus. Non seulement leurs couleurs se faisaient balader sur la pelouse, mais elles étalaient également trop de déchets techniques dans leur jeu. Ainsi, les supporters koulikorois n’auront aucune occasion franche à se mettre sous la dent pendant la partie.
Et le cauchemar se poursuivra pour les visiteurs qui encaisseront un troisième but dans les arrêts de jeu, œuvre du milieu de terrain, Mamadou Zerbo (90è min+1). «Je suis satisfait du résultat. On a joué avec réalisme. Les jeunes se sont bien comportés, tant dans la production du jeu que sur le plan offensif. Je leur dis bravo. Le Réal restait sur une mauvaise pente. Je pense qu’avec cette victoire, on va tout mettre en œuvre pour rester dans le peloton de tête et se qualifier pour le carré d’as qui est notre objectif principal», a déclaré Yélato Silué, après la rencontre.
Pour le technicien du Nianan de Koulikoro, Youssoufa Diallo, ses joueurs ont tout simplement été méconnaissables, surtout en première période. «Il y a des jours comme ça. Mais c’est en première période que l’équipe a beaucoup péché. Elle a pris deux buts en 20 minutes, alors qu’elle restait sur une bonne dynamique. Nous allons essayer de corriger pour aller de l’avant», a t-il analysé.
Pour les autres matches disputés samedi, le Mamahira a été accroché au stade Vincent Traoré 1-1 par l’AS Bakaridjan, alors que le Stade malien est allé s’imposer 2-0 au stade Moussa Diakité face à l’US Bougouni. Deuxième du groupe B, l’USC Kita a été tenue en échec par le CSK (0-0), un faux pas dont a profité COB court vainqueur 1-0 de l’AS Sabana pour revenir à la hauteur des Kitois. Les deux formations comptent le même nombre de points (30 points) mais les Kitois bénéficient d’une différence de buts particulière favorable pour avoir battu les Olympiens 1-0 lors de la manche aller.
Vendredi en ouverture de cette 16è journée du championnat, l’Asom et l’AS Police ont dominé, respectivement l’AS Black Star (4-3) et l’AS Performance (1-0). Cette 16è journée s’est poursuivie hier, dimanche avec le match Sonni de Gao-CSD (1-1) et deux confrontations sont au programme aujourd’hui au stade du 26 Mars. En première heure, l’Usfas se mesurera aux Onze Créateurs et en deuxième heure, LC. BA s’expliquera avec l’ASB.
Seïbou S.
KAMISSOKO

Laisser une réponse