CHAN 2020 : LES AIGLES LOCAUX FONT PARLER LA POUDRE EN GUINÉE-BISSAU

0
256

La sélection nationale a frappé un grand coup, en explosant 4-0 les Bissau-Guinéens, samedi, au compte du premier tour aller des éliminatoires. Le match retour est prévu le 4 août à Bamako. 

 

La sélection nationale locale peut déjà commencer à préparer le deuxième et dernier tour des éliminatoires du CHAN, Cameroun 2020.

C’est le moins que l’on puisse dire, après la démonstration du capitaine Mohamed Camara et de ses co-équipiers qui sont allés s’imposer 4-0, samedi en Guinée-Bissau, pour le compte du match aller du premier tour. Les quatre buts de la sélection nationale locale ont été marqués par Moussa Koné ‘’Koffi’’ (2è et 37è min), Issiaka Samaké (55è min) et Doussé Kodjo (70è min).

Auteur d’un doublé, Moussa Koné (en blanc)
a été le bourreau des Djurtus.

Avec ce score, les protégés du sélectionneur Nouhoum Diané ont tué le suspense et n’ont rien à craindre pour la manche retour, prévue ce dimanche au stade Modibo Keïta. En effet, pour inverser la tendance, les Djurtus (surnom de la sélection bissau-guinéenne) devront marquer cinq buts à Bamako, sans en prendre, ce qui s’annonce comme une mission impossible.

Samedi au stade Lino Correia, les Aigles locaux ont été meilleurs aux Bissau-Guinéens dans tous les compartiments et les protégés de Nouhoum Diané ont dominé leur sujet de bout en bout. C’est donc mission accomplie pour le capitaine Mohamed Camara et ses co-équipiers qui au-delà du résultat, ont laissé une bonne impression sur l’ensemble de leur prestation.

Avec cette confortable avance, la manche retour ne sera qu’une simple formalité pour la sélection nationale qui peut déjà se concentrer sur son prochain adversaire, à savoir le vainqueur du match Cap Vert-Mauritanie.

«Je suis un sélectionneur heureux et très honoré ce soir (samedi, ndlr). L’équipe a livré un match parfait et mérite largement sa victoire. C’était ça l’objectif, je félicite toute l’équipe», a confié Nohoum Diané, après la rencontre.

«On a été plus efficaces que les Guinéens et on a pu concrétiser toutes nos occasions, en plus on n’a pas encaissé de but, c’est une grande réussite. Les joueurs ont joué en équipe, ils ont été superbes du début à la fin», a analysé le technicien, avant de renchérir : «Dès le coup d’envoi de la rencontre, mes joueurs ont pris la bonne direction de marche et ont marqué après seulement deux minutes de jeu. Ce but matinal a facilité la tâche de l’équipe qui a pris le match en main et a dominé le sujet de bout en bout. C’est un bon résultat qu’il faut confirmer lors de la manche retour au Mali», insistera Nouhoum Diané avant d’adresser ses remerciements à la communauté malienne de Guinée-Bissau «pour sa grande mobilisation».

 

A l’instar de leur entraîneur, le capitaine de la sélection nationale, Mohamed Camara et le gardien Djigui Diarra ont également salué la prestation de l’équipe et affiché leur optimisme pour la suite des événements.

«Toute l’équipe était concentrée du début à la fin, félicitations à tout le monde et grand merci aux Maliens vivant en Guinée-Bissau», a dit le premier, alors que le deuxième rappellera que l’objectif principal de l’équipe «est la qualification pour la phase finale du CHAN».

Si les Aigles ont quasiment leur billet du deuxième tour en poche, tout reste à refaire entre le Cap Vert et la Mauritanie qui se sont neutralisés 0-0 à Praïa. Au match retour, les Mauritaniens devront gagner pour être sûrs de valider leur ticket, alors que les Insulaires pourraient se contenter d’un nul avec des buts pour inverser la tendance. Pour mémoire, ce sont les Mourabitounes locaux (surnom de la sélection mauritanienne, ndlr) qui ont barré la route du dernier CHAN au Mali. Le chemin des deux sélections peut encore se croiser.

Djènèba BAGAYOKO

Samedi 27 juin à l’Estadio Lino Correia

Guinée Bissau-Mali : 0-4

Buts de Moussa Koné (2è et 37è min), Issiaka Samaké (55è min) et Doussé Kodjo (70è min).

L’EQUIPE DU MALI : Djigui Diarra ; Mohamed Camara (cap), Mamadou Doumbia, Siaka Bagayoko, Issiaka Samaké, Makan Samabaly, Moussa Kyabou, Ibourahima Sidibé, Oumar Traoré, Sékou Gassama, Moussa Koné. Entraîneur : Nouhoum Diané.

Laisser une réponse