CHAN 2021 : Les Aigles locaux entrent de plain-pied dans la préparation

0
154

Lors de la phase finale, prévue du 16 janvier au 7 février 2021 au Cameroun, la sélection nationale évoluera dans la même poule que l’hôte du tournoi, le Burkina Faso et le Zimbabwe. Les deux premiers de la poule se qualifient directement pour les quarts de finale

La 6è édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), une compétition réservée aux joueurs locaux, se déroulera du 16 janvier au 7 février 2021 au Cameroun. Le Mali est logé dans la poule A qui sera basée à Yaoundé et qui comprend également l’hôte du tournoi, le Cameroun, le Zimbabwe et le Burkina Faso. Les Aigles locaux feront leur entrée en lice contre le Burkina Faso, le samedi 16 janvier, au stade Ahmadou Ahidjo, après le match d’ouverture qui opposera le Cameroun et le Zimbabwe.

Ce sera donc un derby ouest-africain pour les hommes du sélectionneur Nouhoum Diané et ces retrouvailles entre les deux pays s‘annoncent décisifs dans la course à la qualification. Explication : parce que le Mali et le Burkina Faso sont, avec le Cameroun, les favoris logiques de la poule et l’équipe qui sortira vainqueur de cette confrontation prendra à coup sûr une sérieuse option pour la qualification.

Après l’explication avec les étalons locaux (surnom de la sélection du Faso, ndlr), les Aigles locaux effectueront leur deuxième sortie contre les Lions indomptables du Cameroun. Ce sera, le mercredi 20 janvier, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Et lors de la troisième et dernière journée de la phase initiale, prévue le dimanche 24 janvier, les protégés de Nouhoum Diané iront à Douala pour affronter le Zimbabwe. Depuis plusieurs semaines, la sélection malienne est en préparation, elle s’entraîne quatre fois dans la semaine (du lundi au jeudi au stade Modibo Keïta).

«Il n’y a pas de petites équipes, aujourd’hui en Afrique, toutes les équipes se valent. Il ne faut pas trop penser aux adversaires. Le plus important pour nous est de bien préparer la compétition et tout mettre en oeuvre pour faire quelque chose lors de la phase finale», déclare le sélectionneur Nouhoum Diané qui a présélectionné une quarantaine de joueurs, mais qui travaille aujourd’hui avec une trentaine d’éléments. D’ores et déjà, la sélection nationale a livré trois matches de préparation contre les U20 et les U17 (deux matches nuls 0-0 contre les premiers et victoire 1-0 face aux deuxièmes).

«Nous avons déposé une liste élargie pour commencer la préparation. Ensuite, on a réduit le nombre de joueurs présélectionnés avec lequel on fait un travail foncier. C’est trop tôt pour porter un jugement sur l’effectif, il faut attendre quelques semaines», explique le technicien malien, avant d’indiquer qu’il y a plusieurs amicaux au programme de l’équipe.

Ainsi, le 26 octobre, les Aigles locaux iront au Niger pour un stage qui prendra fin le 1er novembre. Lors de ce stage, Nouhoum Diané et ses joueurs disputeront deux matches amicaux contre le Mena (surnom de la sélection nigérienne) et le Maroc (31 octobre). «C’e stage est important pour nous car il va nous permettre d’avoir une idée du niveau des joueurs sur le plan individuel mais aussi sur le plan collectif. Pour moi, la meilleure préparation, c’est jouer des matches amicaux raison pour laquelle nous allons également disputer des matches amicaux au niveau local», a insisté Nouhoum Diané.

Avant de partir au Niger, la sélection nationale affrontera AZI FC, demain jeudi puis dimanche contre une équipe qui reste à déterminer. Finaliste de l’édition 2016 au Rwanda (défaite contre la RD Congo 3-0), le Mali était absent à la dernière édition du CHAN au Maroc. Cette édition 2021 du CHAN était initialement prévue en éthiopie, mais a finalement été confiée au Cameroun qui abritera le tournoi du 16 janvier au 7 février 2021.

Ladji M. DIABY

Laisser une réponse