Chiens : «NO LIMIT DOG» PRÉSENTE DES RACES DE CHIENS

0
485

Dans le but de présenter aux Bamakois les différentes races de chiens, leur rôle et importance dans la société, «No limit Dog Mali», une organisation dirigée par Ahmed Salim Cissé, a organisé, samedi dernier, une balade de chiens à l’hôtel B à Bacodjicoroni ACI, au bord du fleuve Djoliba. C’est après 17 heures que la balade des canidés a débuté. Durant une quarantaine de minutes, les chiens tenus par leurs propriétaires ont fait le tour de l’établissement hôtelier. Des aboiements de chiens le disputaient aux cris de leurs dresseurs. Chacun voulant démontrer que son animal est le plus intelligent et obéissante. Les propriétaires ordonnaient à leurs bêtes d’adopter des postures. On pouvait les entendre dire comme assis, débout, marche, cesse, silence… ! Et les chiens obéissaient parfaitement.
A la fin de la promenade, Ahmed Salim a remercié le public et les propriétaires de chiens qui ont en partage la passion de cet animal de compagnie. Selon lui, l’objectif de la balade était une prise de contact entre cynophiles, vétérinaires et conseillers alimentaires pour chiens. Il a aussi souligné que cet animal reste le meilleur ami de l’homme, en termes de fidélité et d’obéissance. Différentes races de chien ont été présentées au grand public. Parmi elles, le bouledogue, le michon à poil frisé, le berger allemand, le bulldog anglais, l’am staff, le staff américain, le bouledogue américain et français etc. Mais en croire le président de l’organisation qui passe pour un spécialiste, toutes ces différentes races sont appelées pitbull.
Selon Sékou Diarra, éleveur et propriétaire de la boutique d’alimentation et de conseil pour chien, SSDOG, les styles de communication du chien sont multiples et impressionnants. D’après lui, le chien communique à travers sa queue, ses oreilles, ses yeux et son cri. Il a conseillé aux propriétaires de chiens d’équilibrer l’alimentation de leurs mammifères carnivores puisque, selon lui, le chien ne doit pas manger trop gras. Par ailleurs, il explique que le chien étant le meilleur compagnon de l’homme a une intelligence extraordinaire et constitue une garde pour lui. Après cette première édition, le président de «No limit Dog Mali» a affirmé qu’il envisage prochainement d’organiser un «Dog Show» qui consiste, selon lui, à mettre en compétition les chiens. Cette compétition permettra d’identifier les compétences et le degré d’intelligence des canidés.
Il y a des chiens spécialisés dans le mordant, capables d’interpeller un individu dangereux dans une foule. D’autres chiens se distinguent par des caractéristiques comme les sauts etc. A l’issue de la compétition des récompenses seront décernées au chien le plus intelligent, le plus obéissant mais aussi au dresseur qui aura plus de complicité avec son chien.
Amadou B. MAIGA

Laisser une réponse