Citoyenneté et conduite du changement : La belle trouvaille de l’Association Espace grand grin

0
214

Le projet consiste à engager les jeunes sur des questions communautaires importantes

Amener les jeunes à s’inscrire dans une citoyenneté responsable, dans les actions qui ont trait à la salubrité, au renforcement de la paix, à la cohésion sociale, aux bonnes mœurs, au respect des aînés et des institutions. C’est cela la finalité du projet « Citoyenneté et conduite du changement » qui s’étend sur six mois.

L’association Espace grand grin qui initie ledit projet a récemment bénéficié d’un accompagnement de l’ambassade des États-Unis au Mali, dans le cadre de son programme culturel, à hauteur de 25. 000 dollars (environ 12,5 millions de FCFA) pour faire 30 grins dont 15 à Bamako et autant à l’intérieur afin de former à peu près 450 jeunes sur la technique de conduite de changement.

Vendredi dernier au Carrefour des jeunes, lors de la cérémonie de lancement du projet, le président de l’association Espace grand grin, Mohamed Salia Touré a rappelé que la structure, dont le slogan est : « De la discussion jaillit la lumière », organise avec des jeunes et des femmes de Bamako ainsi que d’autres villes et localités de l’intérieur des rencontres d’échanges sur des problématiques diverses d’intérêt collectif. Lors de ces échanges, expliquera-t-il, un problème d’intérêt pour la communauté est soulevé, un diagnostic est posé sur les causes et des propositions de solution sont faites.

Pour la représentante de l’ambassade des États- Unis au Mali, Detta Ravens, la représentation diplomatique a choisi de financer ce projet parce qu’il s’agit d’une manière innovante et bien réfléchie, d’engager les jeunes sur des questions communautaires importantes en utilisant des méthodes culturelles typiquement maliennes : le grin.

Attaher Maïga

Laisser une réponse