Clôture de la Quinzaine de l’environnement : LE SATISFECIT DU MINISTRE MME KÉITA AÎDA M'BO

0
528

Le chef du département en charge de l’environnement prononçant son allocution


La 19ème édition de la Quinzaine de l’environnement, organisée par l’Agence de l’environnement et du développement durable (AEDD), a connu lundi son épilogue. C’est la cour de la compagnie malienne de navigation (COMANAV) qui a servi de cadre à la cérémonie de clôture de cet évènement qui a porté sur les thèmes : «la pollution plastique » et «la terre a de la valeur, investissez-y». Cette cérémonie de clôture était présidée par le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Kéita Aïda M’Bo avec ses collè gues du gouvernement et des autorités régionales de Koulikoro.
«Pendant deux semaines, dans les 10 Régions et dans le District de Bamako, le programme d’activités a été exécuté avec une grande implication de tous et à la satisfaction générale des acteurs. Les conférences-débats, les émissions audiovisuelles, les visites de terrain, les activités de sensibilisation et d’information, et culturelles ont permis de mettre le doigt sur la réalité de l’état de notre environnement. Ces activités ont aussi permis d’identifier les opportunités qui nous permettent de réussir notre légitime ambition de la protection de l’environnement», a confié le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Kéita Aïda M’Bo, lors de la cérémonie de clôture.
Au cours de cette Quinzaine, d’intenses activités de sensibilisation et de communication sur l’environnement et l’assainissement ont été menées à travers le pays. Lesdites activités doivent permettre de favoriser un changement de comportement en faveur de la protection des ressources environnementales et l’amélioration du cadre de vie. Cette 19ème édition, faut-il le rappeler, a coïncidé avec deux évènements majeurs. Il s’agit d’une part, de la Journée mondiale de l’environnement, célébrée le 5 juin et d’autre part, de la Journée internationale de lutte contre la désertification, célébrée le 17 juin.
Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable a exprimé toute sa satisfaction pour la réussite de cet évènement avant de souligner que cette édition était celle des grands défis de l’organisation matérielle et de la mobilisation sociale. Mme Kéita Aïda M’Bo a remercié l’ensemble des acteurs protégeant l’environnement plus particulièrement le Premier ministre, dont la présence à l’ouverture avait donné un éclat particulier à la cérémonie. Elle n’a pas manqué d’exprimer toute sa reconnaissance au gouvernement, au président de la République Ibrahim Boubacar Kéita et aux partenaires techniques et financiers pour leur engagement en faveur de la protection de l’environnement. Cette campagne était, selon elle, d’autant plus utile que les menaces qui pèsent sur notre environnement sont énormes. «Elles constituent autant de défis que nous ne pouvons occulter en tant que décideurs et citoyens», a-t-elle souligné. Et d’exhorter les organisateurs de la Quinzaine à innover et à faire participer chaque année le maximum d’acteurs pour améliorer la visibilité des éditions futures.
Elle a également invité les populations à un changement de comportement à travers la réhabilitation des écosystèmes, la plantation d’arbres et la protection des sols. Et de conclure que la lutte pour la protection de l’environnement est un travail de tous les jours et qui implique la participation de tous.
Le maire de la commune urbaine de Koulikoro, Elie Mamadou Diarra, a remercié les organisateurs pour le choix porté sur sa Région. Il a souligné qu’au cours de la Quinzaine, plusieurs activités ont été organisées à travers la Région de Koulikoro afin d’amener les populations à changer de comportement. Il a pris l’engagement de s’impliquer activement avec les services techniques pour la protection de l’environnement.
La fin de ces 15 jours de sensibilisation a été sanctionnée par la remise de prix et de diplômes de reconnaissance à des personnalités et à des acteurs qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de l’événement et pour la protection de l’environnement. Des sketchs portant sur l’assainissement et la protection de l’environnement de la troupe «Clinzan » ont mis fin à cette 19è édition.
Anne-Marie KÉITA

Laisser une réponse