Club médias et élections : UN OUTIL EFFICACE POUR DIFFUSER L’INFORMATION éLECTORALE

0
216

«Club de la presse – Médias et bonne gouvernance ». C’est le thème d’un atelier qui a regroupé la semaine dernière à la Maison des Aînés une quarantaine de journalistes et de communicateurs.
Organisée par le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, en partenariat avec la division électorale de la Minusma, la rencontre visait à créer un club médias et élections dont l’objectif est de contribuer à la bonne gouvernance, à l’organisation d’élections libres, transparentes, crédibles et apaisées.
Lors de l’ouverture des travaux, mardi 2 juillet, le chef de cabinet du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Haminy Belco Maïga a indiqué que la tenue de cet atelier constituait pour le département une opportunité pour informer et sensibiliser l’opinion nationale à travers les médias sur les enjeux et l’importance des reformes politiques et institutionnelles engagées afin de susciter et d’obtenir l’accompagnement de tous les Maliens sans exclusive notamment les hommes de média.
«Lorsque les conditions d’organisation sont pleinement réunies en termes de libre participation et d’égalité des chances et de transparence dans le déroulement du processus électoral, la presse se doit de relayer les faits dans un souci d’apaisement et de sauvegarde de la cohésion sociale», a-t-il invité.  De son côté, le directeur de la division des affaires électorales de la Minusma, Kacou Assoukpé a réaffirmé toute la disponibilité de la mission onusienne dans l’accompagnement du gouvernement du Mali.
A ce propos, il a rappelé le soutien de la Minusma lors de la dernière élection de 2018 dans notre pays. De même, a poursuivi M. Assoukpé, la division électorale de la Minusma a appuyé le ministère  de l’Administration territoriale et de la Décentralisation pour la mise en place d’un centre d’information électorale animé par la Commission communication des élections de 2018.
De plus, le responsable onusien pense que le futur club médias et élections est un outil qui contribuera à renforcer les capacités des journalistes dans la collecte, le traitement et la diffusion de la bonne information électorale, pour éviter les fausses nouvelles susceptibles de créer la suspicion autour des consultations électorales et de susciter des crises.
Au cours de la session, les participants ont enrichi leurs connaissances à travers différentes communications présentées par des journalistes chevronnés. Ainsi, la première communication portant sur les règles de déontologie et d’éthique, liberté et responsabilité sociale du journaliste a été introduite par Cheick Omar Maïga, secrétaire général du ministère en charge de la Communication.
Le deuxième exposé relatif à la place et au rôle de la presse dans la consolidation de la paix, de la cohésion sociale, du vivre ensemble et de la démocratie a été présenté par Sidiki N’Fa Konaté, ancien directeur de l’ORTM.
La troisième communication qui a porté sur les objectifs, missions et mécanismes de fonctionnement  du Club médias et élections fut développée par l’ancien conseiller en communication à EDM, Thiona Mathieu Koné.
Les participants, pendant les travaux, ont mis en place deux groupes de travail. Le premier groupe a travaillé sur le mécanisme de fonctionnement du Club médias et élections et le second sur les activités.
Lors de la cérémonie de clôture de l’atelier, le chef de cabinet du département de l’Administration territoriale, Haminy Belco Maïga, s’est réjoui de la création du club médias et élections dont la finalité est de promouvoir la bonne gouvernance politique. Selon lui, le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentration s’emploiera, de concert avec ses partenaires, à créer les meilleures conditions possibles permettant aux médias l’accès aux sources crédibles d’information.

Aminata DIALLO

Laisser une réponse