COFOP : TOUR D’HORIZON DES SUJETS BRÛLANTS

0
677
La Maison de la presse a abrité, hier, la conférence de presse organisée par les membres de la Coalition des forces patriotiques (COFOP), essentiellement animée par Dr Oumar Mariko, président du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI).

Les responsables de la Coalition lors de la conférence de presse


Il était accompagné par le président du parti Convergence pour le développement du Mali (CODEM), Housseyni Amion Guindo et bien d’autres responsables de la COFOP. Après avoir fait observer une minute de silence à la mémoire des militaires tombés sur le champ d’honneur à Dioura, le principal conférencier est entré dans le vif du sujet en s’exprimant sur plusieurs sujets brûlants de l’heure : crises sécuritaire et scolaire, situation des cheminots en grève de la faim, détresse des déplacés, attaque contre les FAMa à Dioura, libération de certains camarades, etc.
Dans une déclaration lue par le député Oumar Mariko, la COFOP critique sévèrement la situation actuelle du pays et ajoute qu’elle se réserve le droit de ne pas participer à un dialogue éventuel qui n’aurait pas pour base la résolution des vrais problèmes. La conférence des présidents de la COFOP, poursuit le texte, demande la libération immédiate et sans condition de Badara Aliou Dembelé et ses compagnons, tous les membres de la coalition. La COFOP estime que tant que ces camarades ne sont pas libérés, les responsables du regroupement politique ne pourront pas s’engager dans un dialogue avec le gouvernement.

Djibril TRAORé

]]>

Laisser une réponse