Collectivités territoriales : REMISE DE DEUX VÉHICULES AUX AUTORITÉS INTÉRIMAIRES DE MÉNAKA ET DE TAOUDÉNIT

0
961

Le ministre remettant les véhicules à leurs bénéficiaires


Dans le cadre de la mise œuvre du «Projet d’appui aux autorités intérimaires de Taoudénit et de Ménaka», le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a remis, hier dans l’enceinte du ministère des Collectivités territoriales, deux véhicules aux collèges transitoires des Régions de Taoudénit et de Ménaka. La cérémonie de remise était présidée par le ministre des Collectivités territoriales, Alhassane Ag Hamed Moussa, en présence du directeur pays du PNUD, Aboubacar Koulibaly. Etaient également présents les présidents des collèges transitoires de Taoudénit et de Ménaka, respectivement Hamoudi Sidi Ahmed et Abdoul Wahab.
Ces deux véhicules 4X4 de marque Mitsubishi ont coûté environ 30 millions de FCFA, financés par le PNUD. Ils contribuent, en effet, au renforcement des capacités opérationnelles des autoritaires intérimaires, constituant ainsi un facteur de consolidation de la paix dans notre pays. Dans son discours, le directeur pays du PNUD a rappelé que l’objectif de sa structure et de ses partenaires était, notamment de renforcer les capacités de gestion des autorités et de fournir les dividendes de la paix aux populations. «Au-délà de ces véhicules et des formations qui ont été données, le projet vise également à fournir aux populations des infrastructures communautaires, y compris l’école, un centre de santé communautaire et un point d’eau aménagé avec un panneau solaire », a souligné Aboubacar Koulibaly. Par ailleurs, le directeur pays du PNUD a réitéré l’engagement de tout le système des Nations unies à œuvrer aux cotés de notre gouvernement pour ramener la paix. «Parce que sans la paix, il n’y a pas de développement », a-t-il insisté. Quant au ministre des Collectivités territoriales, il a remercié, au nom du président de la République et de l’ensemble des membres du gouvernement, le système des Nations unies et toute la communauté internationale pour leur esprit de solidarité qui marque la présence de la MINUSMA dans notre pays. En outre, Alhassane Alhassane Ag Hamed Moussa a rappelé que la MINUSMA a assuré le cofinancement de ce projet avec le PNUD. « La mise en place, moins de six mois après l’installation des autorités intérimaires, du projet d’appui aux autorités intérimaires d’un coût total d’environ 500 millions de francs CFA illustre l’excellence de la collaboration entre le ministère des Collectivités territoriales et le PNUD», a-t-il exprimé.
Le ministre a, en outre, ajouté que le projet a pour objectif de renforcer les capacités des autorités intérimaires en matière de cohésion sociale et de réalisation d’infrastructures dans le domaine des services sociaux de base. «Ce projet contribue ainsi à instaurer la cohésion sociale par la sensibilisation et la formation sur la culture de la paix, le dialogue inclusif.
En somme, le projet contribue à la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger», a indiqué Alhassane Ag Hamed Moussa, ajoutant que le bilan de ce projet, conçu pour deux ans, est satisfaisant. «Il a contribué au renforcement des capacités des acteurs politiques et de la société civile sur les missions et le rôle des autorités intérimaires et collèges transitoires», a-t-il soutenu.
Par ailleurs, le ministre des Collectivité territoriales a exhorté les présidents des collèges transitoires à faire un bon usage des véhicules au profit de leurs populations. Pour terminer Alhassane Ag Hamed Moussa a remercié le PNUD pour tous ses efforts déployés au Mali en général et ceux consentis dans les Régions de Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudénit, en particulier pour la consolidation de la paix. Il a également remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement constant au processus de décentralisation dans notre pays.
Pour sa part, le porte-parole des régions bénéficiaires a remercié le PNUD pour cet appui. Il a, ensuite, promis que bon usage sera fait de ces véhicules.
Bembablin
DOUMBIA

Laisser une réponse