COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU 17 JUILLET 2019

0
286

Le Conseil des ministres s’est réuni hier en session ordinaire, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.
Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a adopté : des projets de texte ; et procédé à des nominations.
AU CHAPITRE DES MESURES LÉGISLATIVES ET RÈGLEMENTAIRES

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES
Sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret portant approbation de l’Avenant n° 2 au marché n° 0702/DGMP-DSP 2015 relatif aux prestations de contrôle et de surveillance des travaux d’aménagement en 2×2 voies de la route Bamako-Koulikoro sur 45 km.
L’avenant est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et le Groupement de bureaux d’études CIRA-SA/CID/SAED pour un montant de 107 millions 630 mille 330 francs CFA hors taxes et un délai d’exécution de 2 mois.
Il intervient à la suite de la prorogation du délai accordé pour l’exécution du marché relatif aux travaux d’aménagement de la route Bamako-Koulikoro.
AU TITRE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES DROITS DE L’HOMME
Sur le rapport du ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret portant nomination d’un membre de la Commission nationale des Droits de l’Homme.
La Commission nationale des Droits de l’Homme a pour mission la protection et la promotion des Droits de l’Homme ainsi que la prévention de la torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants.
En application des dispositions de la Loi n° 2016-036 du 7 juillet 2016 portant création de ladite commission et après avis de la Cour suprême, le projet de décret adopté nomme Monsieur Mamadou THIERO, membre de la Commission nationale des Droits de l’Homme, en remplacement du Monsieur Malick COULIBALY, représentant des Organisations nationales des Droits de l’Homme.
AU TITRE DU MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA PROTECTION CIVILE
Sur le rapport du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret portant code d’éthique et de déontologie des fonctionnaires de la protection civile.
Le projet de décret adopté est pris en application de la Loi n° 2015-002 du 30 janvier 2015, modifiée, portant statut des fonctionnaires de la protection civile.
Il fixe les règles d’éthique et de déontologie applicables aux fonctionnaires de la protection civile dans l’exercice de leur fonction et précise également leurs droits, obligations et devoirs.
AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE
Sur le rapport du ministre de l’Agriculture, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret fixant le cadre organique de la Cellule d’exécution du Projet 1 du Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel.
Le Projet 1 du Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel est créée par l’Ordonnance n° 2017-010/P-RM du 23 février 2017 avec pour mission d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali.
Le projet de décret adopté dote pour les cinq prochaines années la Cellule d’exécution du projet en personnel nécessaire pour l’exécution de sa mission.
AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE
Sur le rapport du ministre de l’Education nationale, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret portant approbation du Programme décennal de développement de l’éducation et de la formation professionnelle deuxième génération 2019-2028 et son Plan d’actions pluriannuel budgétisé 2019-2022.
Le Conseil des ministres, au cours de sa session du 5 juin 2019, a pris acte d’une communication écrite relative au Programme décennal de développement de l’éducation et de la formation professionnelle.
Le projet de décret adopté consacre l’approbation formelle dudit programme et ouvre la voie à sa mise en œuvre.
AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES
Le Conseil des ministres a procédé aux nominations suivantes :
AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES
Chargé de mission :
Boureima Guindo, économiste.
Inspecteur en Chef à l’Inspection des Finances :
Issa Keïta, inspecteur des finances
AU TITRE DU MINISTèRE DES AFFAIRES éTRANGèRES ET DE LA COOPéRATION INTERNATIONALE
Directeur du Centre d’études stratégiques :
Général de Division Mahamane Touré
Premier conseiller à l’ambassade du Mali à Berlin :
Matiné Coulibaly, conseiller des Affaires étrangères
AU TITRE DU MINISTÈRE DE LA COMMUNICATION
Secrétaire Général :
Monsieur Mamadou Hady Traoré, ingénieur des constructions civiles
AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
Chef de Cabinet :
Abdoulaye Magassouba, gestionnaire
Chargés de mission :
Mansa Makan Diabaté, maître de conférences ;
Mme Lalla Mint Mohamed Lamhar, médecin ;
Mme Maïga Aissata Niaré, écologue-biologiste.
AU TITRE DU SECRÉTARIAT D’ÉTAT CHARGE DE LA PROMOTION ET DE L’INTÉGRATION DE L’ENSEIGNEMENT BILINGUE
Conseiller technique :
Hamadou Boly, professeur d’enseignement supérieur.
Chargés de mission :
Oumar Hamidou Soumaré, professeur principal d’enseignement secondaire ;
Mme Gisèle Flanda, juriste.

Laisser une réponse