Concours de robotique : NOTRE ÉQUIPE NATIONALE PORTE HAUT LES COULEURS NATIONALES

0
252

Les membres de l’équipe avec le ministre Mahamadou Famanta


Un peu d’explications s’impose pour mieux comprendre la robotique. C’est une science (ensemble des études et techniques) qui étudie la conception et la programmation des robots. La pratique, depuis des années, a acquis droit de cité dans notre pays qui dispose même d’un centre de robotique : « Robots Mali » pour former des jeunes élèves et étudiants et les inciter à s’intéresser à cette science.
Les apprenants qui s’intéressent à la robotique participaient depuis quelques jours à Accra (Ghana) à une compétition internationale dans le domaine. La compétition est intitulée : Pan-African Robotics Compétition (PARC).
Pour l’édition de cette année, notre équipe nationale de robotique a été présente au rendez-vous où elle a encore brillé de mille feux. Elle a été reçue, mardi dernier, à son retour d’Accra par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Mahamadou Famanta, dans son département.
La cérémonie s’est déroulée en présence l’Abdoulaye Deyoko, doyen d’âge de l’encadrement de l’équipe nationale de robotique, mais aussi des parents et de nombreux autres invités.
Quinze pays étaient en lice à savoir : Liberia, Gabon, Lesotho, Djibouti, Gambie, Ghana, Bénin, Côte d’Ivoire, RDC Congo, Zimbabwe, Mali, Nigeria, Sénégal et Soudan. Notre pays a occupé les deuxièmes places dans la discipline « Markers » ou fabricants, selon le terme consacré dans la robotique, après le Ghana, et de « Engineers » (ingénieurs) après le Sénégal. Notre équipe nationale de robotique a aussi occupé la 3è marche du podium dans la discipline « TECH » terme robotique qui signifie technique.
Abdoulaye Deyoko indique que l’équipe nationale était conduite par « Robots Mali », en partenariat avec la société Diakité Robotics, l’Institut des sciences appliquées (ISA) et l’Association des femmes ingénieurs du Mali (AFIMA).
Elle comprenait des élèves de 7è et 8è mais aussi du lycée et de l’enseignement supérieur. Ces participants ont été sélectionnés après un appel à candidatures et formés aux techniques modernes pour la compétition internationale de STEM (sciences, technologies, ingénierie et mathématique) avec l’appui de l’Unesco. Il a souligné aussi que l’équipe du Mali a participé à quatre thèmes (villes résilientes, villes vivables, villes saines et mobilité urbaine) qui permettent d’engager la réflexion sur comment résoudre des problématiques liées aux inondations et à la salubrité, à l’embouteillage dans les villes. Ils permettent aussi de cogiter sur comment rendre un espace viable. Ils devaient aussi réaliser une maquette et faire la démonstration des éléments de solutions à apporter aux multiples préoccupations de l’heure.
Mahamadou Famanta a félicité les jeunes, leurs encadreurs pour avoir porté haut les couleurs nationales. Il a assuré également que l’accompagnement de son département ne fera pas défaut. Un des temps forts a été la remise des attestations de participation à la compétition internationale de la robotique.
Siné S. TRAORE

Laisser une réponse