Concours d’entrée à la Fonction publique : LES RÉSULTATS DE LA COMPÉTITION

0
430

La ministre du Travail et de la Fonction Publique, chargé des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Raky Talla, a animé, hier dans les locaux de son département, une conférence de presse pour communiquer les résultats du concours direct de recrutement dans la Fonction publique de l’Etat et des collectivités. Elle a ainsi annoncé que 781 postes d’enseignants, repartis entre 92 spécialités des catégories A et B2, ont été mis en compétition pour les candidats au concours direct de recrutement des enseignants dans la Fonction publique des collectivités.
La ministre Diarra Raky Talla a assuré que le concours s’est déroulé dans la transparence, avant de donner des informations utiles sur les postes à pourvoir et les ordres d’enseignement concernés. Il s’agit, entre autres, de l’enseignement technique et professionnel (110 postes), de l’enseignement normal (90 postes), de l’enseignement secondaire général (128 postes), de l’enseignement fondamental (443 postes) et de l’éducation préscolaire et spéciale (10 postes).
Mme Diarra Raky Talla a aussi précisé que 11.326 candidats avaient postulé. Mais ils étaient 10.229 dont 1.744 femmes, à effectivement concourir. Il ressort des explications de la ministre que 780 postes ont été pourvus sur 781.
Elle a annoncé que le projet de texte portant intégration de ces admis dans la Fonction publique des collectivités territoriales est dans le circuit d’adoption. Certains candidats ont mis des faux diplômes dans leurs dossiers. A ce propos, la ministre en charge du Travail et de la Fonction publique a révélé que 139 faux parchemins ont été décelés au cours du dépouillement des dossiers.
Concernant le concours direct de recrutement dans la Fonction publique de l’Etat, la conférencière a expliqué que les besoins exprimés par les départements ministériels s’élèvent globalement à 5.630 agents, repartis entre les catégories A, B2, B1 et C. Au titre de l’exercice budgétaire 2018, les emplois à pourvoir par voie de concours direct de recrutement dans la Fonction publique de l’Etat ont été fixés à 930 (y compris 103 postes réservés au recrutement par concours direct d’entrée à la nouvelle Ecole nationale d’administration). Ces postes qui représentent 16,52% des besoins exprimés, sont repartis entre les secteurs de la santé, de l’éducation, du développement durable et d’autres secteurs de l’administration publique. Ils induisent une masse salariale de plus de 1,862 milliard de Fcfa.
Au total, pour la Fonction publique de l’Etat, 827 postes ont été mis en compétition. Sur 25.799 candidats inscrits, 23.529 dont 15.700 femmes soit 60,86% et 103 en situation de handicap soit 0,40%, ont pris part au concours.
A l’issue de la compétition, 770 ont été déclarés admis, y compris 249 femmes soit 32,34% et 5 en situation de handicap (0,65%).
La ministre Diarra Raky Talla a rappelé que de 2014 à 2018, le nombre de fonctionnaires recrutés dans la Fonction publique de l’Etat par le Centre national des concours s’élève à 4.782 dont 1.225 femmes soit 25,62% et 115 personnes en situation de handicap soit 2,34%.
S’agissant des concours professionnels d’avancement dans les catégories qui se sont déroulés le 15 décembre 2018 à Bamako, 223 candidats ont été admis : 116 en catégorie B2 et 107 en catégorie B1.

Mohamed D.
DIAWARA

Laisser une réponse