Coopération : LA CHINE CONSOLIDE SON AMITIÉ AVEC LES PAYS AFRICAINS

0
1070

Le Mali, le Sénégal, le Bénin, la République démocratique du Congo, l’Algérie et la Côte d’Ivoire participent depuis le 9 octobre à un séminaire sur la gestion de la marque et média cinématographique et télévisuel à Changsha dans la province chinoise du Hunan. C’est une initiative de l’Institut professionnel du commerce du Hunan, en collaboration avec le ministère du Commerce de la République populaire de Chine et Hunan Satellite TV afin de promouvoir l’amitié et la coopération entre l’Afrique et la Chine. La session qui s’étalera sur une vingtaine de jours, permettra de renforcer la capacité des professionnels de médias avec des experts en la matière et d’approfondir leurs connaissances sur la civilisation de la Chine.
A la cérémonie d’ouverture à l’Hôtel Sanhe de Hunan, You Biao du Bureau pour le règlement et la relation des échanges internationaux de la province du Hunan a souhaité un agréable séjour aux participants, avant de déclarer que la Chine a noué, depuis longtemps, une amitié profonde avec les pays africains. Le géant asiatique, dit-il, est le plus grand pays en développement dans le monde. Son histoire d’indépendance et ses progrès pour le développement sont identiques avec ceux de la grande majorité des pays africains en développement.
C’est sur la base de ces points communs que la Chine a lié une amitié inébranlable et inestimable avec ces pays. Il a souligné que lors du processus de construction citoyenne, le gouvernement et le peuple chinois ont obtenu une aide sincère de tous les pays, notamment ceux du continent africain. C’est ainsi qu’après 30 ans de réforme et d’ouverture, l’économie chinoise est en plein essor. A cet effet, elle aide les pays en développement à améliorer leurs moyens de subsistance et à développer leurs économies. Parlant de la province de Hunan, il a expliqué qu’elle se trouve au centre du pays avec une superficie de 2118 km et une population de 73 millions d’habitants.
Pour son développement, le pays a réalisé des industries. Plus de 100 milliards ont été investis dans le domaine de l’énergie, la conservation de l’eau, l’industrie légère et la transformation alimentaire. Mais la sidérurgie, l’informatique, la sylviculture, la pétrochimie, la métallurgie, la biomédecine, les transports et la créativité de la culture qui exerce une influence de plus en plus grande sur la scène internationale sont aussi concernés par les investissements. Pour lui, ce séminaire est une occasion pour apprendre mais aussi une plateforme pour approfondir l’amitié et la coopération entre nos pays.
A ce propos, la directrice de l’Institut professionnel du commerce de Hunan, Fu Yunhui a ajouté que la formation mise fortement sur la coopération avec les professionnels des médias des pays francophones et ceux de la Chine. Ainsi, dira-t-elle, durant la formation, les participants auront non seulement l’opportunité de visiter les chaînes de télévision et les entreprises de production mais aussi les sites célèbres et les monuments historiques. Elle a exhorté les participants à faire des propositions et à donner des conseils au cours de la session.
Quant au porte-parole des participants, Siméon Koné de la Côte d’Ivoire, il a tout d’abord rappelé que la coopération stratégique entre la Chine et nos pays remonte à 1983. Il a reconnu que ce pays a permis de réaliser des progrès dans plusieurs domaines comme la santé, l’infrastructure, l’éducation etc.
Ces dernières années, beaucoup d’efforts ont été faits dans le domaine de la coopération culturelle et militaire entre nos pays et la Chine. Siméon Koné a rappelé que grâce aux efforts de nos gouvernements, la coopération sino-africaine se développe très rapidement. Il a également soutenu que la Chine et le continent africain ont un grand potentiel de coopération. «C’est pour cela, dit-il, que nous voudrions faire des efforts conjoints pour approfondir continuellement les relations de coopération stratégique sino-africaine et explorer les perspectives prometteuses d’une coopération bilatérale». Il a remercié les organisateurs pour cette initiative avant de souhaiter bon vent à la coopération sino-africaine.
 
Envoyée spéciale
Fatoumata NAPHO

Laisser une réponse